Un énorme building sous-terrain en Arizona

Un gratte-ciel est un immeuble de très grande hauteur, possédant plusieurs étages. Le terme choisi signifiant bien entendu que le bâtiment semble toucher le ciel. Mais qu’en est-il quand un gratte-ciel est construit sous terre ? Comme dans le cas du concept Above Below de Matthew Fromboluti de l’Université de Washington: un immeuble sous-terrain en Arizona.

Il s’agit d’un bâtiment destiné à combler le vide laissé par une ancienne mine de cuivre (Lavender Pit Mine) : un espace largement exploitable qui s’étend sur 150ha et profond de 275m. Il accueille une cité indépendante qui produit l’eau, la nourriture et l’énergie dont elle a besoin grâce aux énergies solaire et éolienne. Cette cité, dans l’ombre, n’est pas assujettie à la chaleur intense des étendues désertiques de l’Arizona. Elle est néanmoins capable de contrôler son propre climat. L’immeuble est par ailleurs équipé d’un système permettant d’évacuer le trop-plein d’air chaud généré à la surface. Cette communauté sous-terraine est reliée à Brisby, la ville la plus proche, par un système qui lui fournit également de la lumière afin de compléter l’apport en lumière naturelle permis par les importantes ouvertures à la surface, qui éclaire jusqu’aux parties les plus basses.

Résidences, bureaux, cultures hors-sol et bien d’autres occuperont les locaux de ce building implanté à 900 pieds sous terre. Le projet Above Below a été conçu en préparation du eVolo Skyscraper, un concours qui aura lieu l’année prochaine.