Le VDSL chez France Télécom

Infos-du-Net.comFrance Télécom a annoncé, le 9 mars 2005, que les récentes conclusions de l'ART (Autorité de Régulation des Télécoms) quant à l'utilisation de la technologie VDSL (Very high rate DSL, DSL à très haut débit) ouvraient la voie à des expérimentations sur le terrain. Le département de Recherche et Développement de France Télécom (FT R&D) a notamment participer de manière active à la normalisation de cette technologie, ainsi qu'aux expérimentations en laboratoire.

France Télécom n'est pas le premier opérateur à envisager, voire déployer le VDSL. En effet, Belgacom propose déjà des offres utilisant le VDSL (Voir ici), et l'opérateur américain US West (division de Qwest, dont on se souvient une affaire avec l'opérateur KPN avait mis en péril les liaisons intercontinentales entre les États Unis et l'Europe).

Le VDSL autorise l'acheminement des données jusqu'aux sous-répartiteurs, et d'ensuite utiliser le réseau de paire cuivrée du téléphone classique, au travers des DSLAM, afin de transporter les données jusqu'au client. Dans des conditions optimales de lignes, i.e. une attenuation que l'on considérera comme négligeable, le VDSL offre l'accès à des débits IP de l'ordre de 52Mbits pour la voie descendante, et de 16Mbits pour la voie montante. Constatons qu'à proximité de la source, la voie montante offre le même débit que la voie descendante, qu'à 1000m, on a 27Mbits en sens descendant pour 19 en remontée, et qu'à 1500m, on a 13Mbis en descente pour 2Mbits en montée. Mais malheureusement, contrairement à l'ADSL qui peut porter jusqu'à 5 à 6 km, le VDSL se trouve limité aux alentours de 1200-1500m.

Avec ses 52Mbits, c'est cependant la technologie de type DSL la plus rapide à l'heure actuelle.

Quant à savoir si d'autres technologies xDSL seront déployées sur le territoire, sachez tout de même que l'ADSL, le RADSL (Rate Adaptive DSL) ainsi que le VDSL sont les seuls qui supportent en sus l'utilisation du réseau téléphonique commuté (aussi appelé POTS). L'ISDN, un des membres de la famille xDSL, malgrès ses débit intéressant (en son temps) de 144Kbits, ainsi que sa portée (légèrement moins de 11km) n'a cependant pas explosé.

Le VDSL impose donc des contraintes fortes quant à la couverture, du fait de sa limitation en distance. Ce qui pourrais le sauver, c'est la volontée des opérateurs de télécommunication de déployer massivement la fibre optique, en replacement d'une très grande partie des actuelles paires torsadées. Le but ultime, au delà du FTTC (Fiber to the Curb, fibre au bord) dont le but est de câbler en fibre optique jusqu'aux maisons mêmes, reste cependant le FTTN (Fiber to the Neighborhood, fibre jusqu'aux voisins) dont le but serait de câbler de proches en proches, au lieu de câbler les rues puis de faire des déports.

Ainsi, avec ce réseau de fibre, le déploiement massif du VDSL ne serais plus problématique, puisque les fibres optiques ne présentent pas les problèmes dûes aux paires de cuivre, à savoir l'atténuation du signal.
Mais tout cela a un coût, qui n'est pas négligeable. Et comme on le remarquera sur le présent graphique, le VDSL n'est intéressant que sur une certaine portion de sa couverture, si l'on compare les débits moyens possibles à ceux de l'ADSL2+.
L'utilisation que France Télécom souhaite faire de cette technologie reste cependant pour le moment limitée à la diffusion de la télévision HD (Haute Définition), ainsi qu'un accès internet et de la téléphonie (Voix sur IP, évidemment). Les expérimentations ont lieues à Issy-les-Moulineaux ainsi que dans le sud de la France.



Sources :
FT R&D
Le VDSL (EN)
Le VDSL (encore) (EN)
ZDNet France
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • Mathchoustone
    mouais c'est seulement intéressant si on est près du commutateur..
    0
  • GluckWavers
    Oui comme d'habitude! Si on est loing on est pas concerné, moi je pense qu 'une vrai inovation ne serait pas d'augmenter le debit mais de savoir le distribuer! :-o
    0
  • H-hich
    En gros il faut habiter a moin de 1200m du terminal pour que ca soit plus interessant que l'adsl2+ bref le vdsl est valable pour 3% de la population francaise ^^
    0