Wi-Fi public, hotspots : la CNIL met son grain de sel

Les utilisateurs ne savent généralement pas ce que deviennent leurs données de connexion à des points d’accès à Internet publics : cybercafé, hotspot ou en entreprise. La Commission nationale pour l’informatique et les libertés (CNIL) a donc jugé bon de préciser dans un communiqué le cadre de leur utilisation.

Depuis un cybercafé ou un hotspot Wi-Fi, l’identité de l’utilisateur n’est pas obligatoirement requise. Le cybercafé ou le lieu proposant la connexion Wi-Fi (par exemple un hôtel) doit en revanche conserver les données techniques comme l’adresse IP. Le propriétaire peut également choisir d’identifier ses clients s’il le souhaite, dans ce cas-là, leurs identités devront être conservées un an, tout comme les données techniques.

La donne est différente en entreprise. La CNIL considère en effet que les entreprises et administrations fournissant un accès à leurs employés ne sont pas du tout concernées par cette obligation de conservation. Toutefois, cela n’interdit pas aux entreprises de mettre en place des dispositifs de contrôle. Elles devront en revanche respecter un certain nombre de garanties, notamment l’information de leurs employés et le déclarer à la CNIL.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • droopy75
    Et pour les box FREE ou SFR ou il y a un accès wifi libre; le propriétaire de la box doit conserver les données et faire une déclaration à la CNIL ?
    0
  • Tilt-83
    Droopy : non, c'est le FAI, à mon avis. C'est lui qui met à dispo de ses clients les FreeWifi, NeufWifi etc. L'usager n'a aucun contrôle.
    Par contre, si tu installes un point d'accès XYZ et le configures en hotspot ouvert, là c'est toi.
    0
  • Tilt-83
    infos-du-net.comLe cybercafé ou le lieu proposant la connexion Wi-Fi (par exemple un hôtel) doit en revanche conserver les données techniques comme l’adresse IP.


    C'est n'importe quoi, vu que l'IP locale est attribuée par le point d'accès lui-même, il ne permet aucune identification !
    L'addresse MAC à la rigueur...
    1