Sony tue enfin le Walkman à cassettes

Sony vient d’annoncer qu’il arrêtait la production et la vente de Walkman à cassettes au Japon. Bref, une fois les stocks épuisés, le baladeur aura sa place dans les musées en tant qu’appareil historique.

Sélection naturelle technologique

Sony a annoncé qu’il continuera de vendre des modèles fabriqués en Chine sur les marchés américains et britanniques. Mis en vente au premier juillet 1979, cela fait maintenant 31 ans que le célèbre baladeur fait de la résistance. Après ses heures de gloire, il a vu passer la révolution CD, le flop du Mini-Disc et le ras de marée des iPod et de la mémoire Flash.

La marque Walkman est par contre loin d’être enterrée. Sony l’utilise toujours dans ses téléphones et baladeurs.

Les nouvelles technologies sont plus accessibles

Sony le considère comme le « produit du siècle » (on imagine que la firme parle du vingtième) et annonce avoir écoulé plus de 220 millions d’exemplaires. Comparativement, Apple a vendu 275 millions d’iPod en moins de dix ans, mais il faut dire que les temps ont changé et un baladeur est aujourd’hui beaucoup plus accessible qu’un Walkman. En 1980, le TPS-L2, le premier modèle de Sony, était vendu à 200 $, soit l’équivalent de 530 $ aujourd’hui en tenant compte de l’inflation. L’iPod le plus cher actuellement (le touch 64 Go) ne demande « que » 399 $ (419 € en France).