Délation de cocus : buzz ? business ? arnaque ?


Ne dites plus à vos amis cocus qu’ils le sont ! Vous pouvez désormais vous faire de l’argent sur leur dos avec le site Révèle les cocus. Par vengeance, par plaisir et par appât du gain, il est désormais possible d’apprendre anonymement à quelqu’un que son(sa) conjoint(e) le(la) trompe. Pour ce faire, il suffit de disposer de l’adresse de son profil Facebook ou de son adresse mail. Dès lors, en suivant la démarche du site, un mail est envoyé à la personne "cocufiée" afin de la prévenir des agissements de son(sa) partenaire.

Des informations complémentaires telles que date, lieu et conditions de la tromperie peuvent être renseignées. Dans ce cas, cela donnera d’autant plus d’éléments au cocu pour vérifier l’authenticité de la délation et vouloir savoir qui est l’amant ou la maîtresse ! Mais dans ce dernier cas, le nom n’est pas gratuit. Le cocu doit s’acquitter d’un paiement pour l’obtenir.

Le site vante alors les mérites de l’action du délateur en expliquant qu’« en continuant comme ça, vous allez pouvoir rendre le monde meilleur ! » Selon Révèle les cocus, dénoncer permettrait « d’alerter un(e) ami(e) anonymement, démasquer une personne infidèle ou briser un couple », des objectifs pas tous louables.

Au final, nous avons voulu tester ce service en nous dénonçant nous-mêmes. Après deux heures d’attente, nous n’avons toujours pas reçu le mail prévu par le site. L’aspect loufoque du site et de son objectif additionné à cette non-réception nous poussent à penser qu’il pourrait s'agir d’un procédé de marketing viral monté par un site de rencontre, par exemple.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires