Weightless : la musique la plus relaxante du monde

Des scientifiques ont établi une liste des musiques les plus relaxantes. En première position, on trouve Weightless, un titre très zen de Marconi Union.

Cette pièce musicale de huit minutes combine harmonies, rythmes et une ligne de basse qui contribue à ralentir le rythme cardiaque, réduire la tension artérielle ou encore diminuer le stress.

Ces résultats ont été obtenus sur un échantillon de quarante femmes. Toutes étaient connectées à des capteurs. Avant chaque écoute, elles étaient confrontées à des exercices contre la montre pour stimuler l’adrénaline et augmenter leur niveau de stress.

Un morceau étudié pour la relaxation

À l’issu des tests, les chercheurs ont pu constater que le morceau Weightless était 11 % plus relaxant que les autres. Certaines femmes se sont d’ailleurs endormies lors de son écoute. Cette réaction est justifiable scientifiquement. En effet, Lyz Cooper, fondatrice de l’Académie britannique des thérapies sonores, explique que la chanson a été conçue en démarrant avec un rythme de 60 battements par minute. Il ralentit progressivement au fur et à mesure de l’écoute pour atteindre 50 battements par minute. Le rythme cardiaque de l’auditeur vient naturellement se caler à ce rythme. Second point, le morceau dure huit minutes. C’était nécessaire puisque le corps ne se relâche qu’à partir de cinq minutes d’écoute. Enfin, aucune mélodie n’est répétée durant l’écoute pour permettre au cerveau de ne pas avoir à prédire la suite de la musique et ainsi de déconnecter.

Derrière Weightless, on trouve neuf autres titres qui ont été classés lors de l’étude :

  1. Marconi Union - Weightless  
  2. Airstream - Electra
  3. DJ Shah - Mellomaniac (Chill Out Mix)
  4. Enya - Watermark
  5. Coldplay - Strawberry Swing
  6. Barcelone - Ne pars pas
  7. All Saints - Pure Shores
  8. Adele - Someone Like You
  9. Mozart - Canzonetta Sull'aria
  10. Cafe Del Mar - We Can Fly
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire