Les ondes Wi-Fi dangereuses pour les arbres

D’après une étude néerlandaise, les ondes Wi-Fi sont nocives pour les arbres, causant des modifications significatives de leur croissance, mais aussi des saignées et fissures dans leur écorce.

Tous les arbres occidentaux à feuilles caduques sont touchés selon l’étude menée par l’université de Wageningen. La ville d’Alphen ann den Rijn a ordonné cette étude il y a cinq ans après avoir trouvé des anomalies inexpliquées sur des arbres, ne pouvant être attribuées à un virus ou une infection bactérienne. 

70 % des arbres urbains touchés

Des tests supplémentaires montrent que la maladie se produit dans tout le monde occidental. Aux Pays-Bas, environ 70 % des arbres des zones urbaines sont victimes des mêmes symptômes, comparés aux 10 % il y a cinq ans. Les arbres dans les forêts denses sont également durement touchés.

Au-delà des champs électromagnétiques créés par les réseaux de téléphonie et Wi-Fi, les particules émises par les véhicules sont aussi responsables. Ultrafines, elles peuvent s’introduire dans les organismes.

L’étude a exposé 20 frênes à plusieurs sources électromagnéituqes sur une période de trois mois. Les arbres les plus proches de la borne Wi-Fi ont montré des signes de mort de l’épiderme supérieur et inférieur de leurs feuilles. Les chercheurs ont demandé instamment que d’autres études soient menées pour confirmer les résultats actuels et pour déterminer des effets à long terme de rayonnement sans fil sur des arbres.