Julian Assange vers l'extradition

Les juges britanniques ont approuvé l’extradition de Julian Assange, le père de Wikileaks, vers la Suède pour qu’il réponde aux plaintes d’agressions sexuelles.

On doute néanmoins qu’il prenne l’avion immédiatement. Ses avocats avaient déjà prévenu qu’ils feraient appel d’une telle décision. M. Assange a expliqué qu’il craignait qu’une fois extradé en Suède, il soit envoyé aux États-Unis et potentiellement détenu à Guantanamo Bay. Ses détracteurs affirment que les véritables raisons sont beaucoup moins rocambolesques. Julian Assange ne veut tout simplement pas faire de la prison. Dans le cas où il serait reconnu coupable, il purgerait une peine de quatre ans, le droit suédois ne reconnaissant pas de peine minimum pour les charges qui lui sont reprochées. Cela semble d’ailleurs être l’avis des juges anglais qui ont affirmé qu’il n’y avait aucun indice pointant vers son envoi sur le nouveau continent.

Arrêté le 7 décembre dernier, le cofondateur du célèbre site de fuite politique clame depuis le début que ces accusations sont un moyen de pression depuis la publication des câbles diplomatiques. Il faut dire que des incohérences ont déjà été relevées dans le témoignage des deux femmes l’accusant de viol. De son côté, Julian Assange continue de vouloir éviter la justice suédoise.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Hyome
    C'est pas croyable comme les gouvernements peuvent trouver tout et n'importe quoi pour éliminer ceux qui les gêne. Pression sur les sites de paiement, pression sur les hébergeurs, piège juridique, ...

    Moi je ne dis qu'une chose, c'est bien fait pour eux si leur malhonnêteté est mise sur internet, et j'espère que ça va continuer !
    2
  • shooby
    guantanamo ! Rien que ça !
    1
  • Rorothermidor
    En surestimant son importance ill fait preuve de mégalomanie non ? S'imaginer qu'il va être envoyé à Guantanamo Bay pour ça, c'est par trop difficile à croire. Il n'a rien d'un terroriste, il ressemble juste à un pirate avec du fric.
    -1