Wikileaks iPhone : à peine validé, déjà censuré


Wikileaks n’en finit plus de faire parler de ses fameuses fuites, et c’est désormais l’AppStore qui entre dans cette boucle médiatique. La première application iPhone (non officielle) dédiée à Wikileaks, mise en ligne samedi 18 décembre, a déjà été retirée du magasin d’applications par Apple, dans la nuit de lundi à mardi.

2 800 téléchargements en 3 jours

Selon son auteur, un Russe répondant au nom d’Igor Barinov, aucune explication quant à son retrait n’a pour le moment été fournie. Facturée 1,99 dollars, elle permettait de consulter une partie des « câbles » dans un format adapté à l’écran du téléphone de la firme de Cupertino. Le compte Twitter alimenté par l’équipe de Julian Assange était également consultable.

Le développeur affirme ce jour, capture d’écran à l’appui, que l’AppStore n’autorisait plus le téléchargement de l’applications, pourtant achetée 2 800 fois en quelques jours. On peut s’étonner du système de validation de la boutique d’Apple qui a, une fois n’est pas coutume, autorisé l'application avant de la supprimer. L’entreprise californienne n’a pour le moment pas réagi à ce retrait.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • LeGrosWinnie
    Citation:
    On peut s’étonner du système de validation de la boutique d’Apple qui a, une fois n’est pas coutume, autorisé l'application avant de la supprimer.


    C'est juste qu'il y a une fonction automatique basée sur les critères que le développeurs fournit, puis derrière quelqu'un qui vérifie manuellement les applications qui ont été autorisées (sinon c'est facile tu fait un truc porno, tu le vends sous couvert de logiciel éducatif avec quelques écrans qui correspondent et le trou, TOUR pardon ! est joué.
    Donc le temps qu'on découvre l'application elle a eu le temps de se vendre...
    1
  • blaisepalmer
    dois je donc comprendre que cette application a été mise en ligne sans le consentement d'apple?si oui quel est donc le problème,apple serait il devenu ennemi à wikileaks ,mais en definitive pourquoi tout cet acharnement contre un site censé nous relayer certaines vérités jamais dites sur cette terre?
    -1
  • shooby
    Et une de plus, et une
    1