[Edito] Microsoft et les limites de la communication pour les nuls

«Il est temps qu’un téléphone nous fasse décrocher du téléphone.»  «Moins dans le mobile, plus dans la vie.» La dernière campagne de Microsoft pour ses Windows Phone 7 a de quoi surprendre. La scène : une boîte de nuit. Le pitch : un jeune homme range son Windows Phone (avec, accessoirement, 4 SMS non lus, 9 e-mails à consulter et 2 appels manqués) pour profiter d’une jolie blonde et mieux se moquer d’un autre mâle qui reste absorbé par son smartphone. Voici le deuxième acte de la nouvelle communication selon Microsoft. Le premier épisode a déjà un peu plus d’un an et il n’a pas laissé le meilleur des souvenirs : «Windows 7 c’était mon idée»...

Il est loin le temps des campagnes pour Windows Vista ou Windows XP. Spectaculaires et ambitieuses, elles portaient pourtant des produits très critiqués. Aujourd'hui le scénario est complètement inversé : de l'avis général, Windows 7 et Windows Phone 7 sont deux OS globalement réussis. Mais au lieu de faire l'étendue de toute sa puissance marketing, la firme de Redmond préfère opter pour une communication minimaliste dans laquelle elle donne surtout l'impression de ne pas assumer ses produits. Microsoft nous dit : Windows 7, c'est votre idée ; Windows Phone ne vous fera pas passer trop de temps sur votre smartphone, un plaidoyer pour une techno aseptisée en somme.

C'est pourtant tout l'inverse qu'on attend d'un géant tel que Microsoft. L'exigence qu'on impose à ses produits est aussi valable pour ses campagnes de pub. Lorsque Redmond sort un produit majeur, le consommateur, le spectateur, ou le technophile ne demandent qu’à rêver. Comment dès lors ne pas comprendre leur déception lorsqu’à la place d’un feu d'artifice, ils se voient proposer une campagne insipide, faussement décalée et dont la recherche permanente de proximité ne fait que brouiller le message essentiel.

A force de rechercher le contrepied, Microsoft se prend les pieds dans le tapis. Ce qu’un consommateur attend d’un smartphone ce n’est pas de s’en débarrasser au plus vite, mais de prendre du plaisir à l’utiliser. Ce qu’il veut d’un OS ce n’est pas qu’il le conforte dans ses habitudes, mais qu’il lui ouvre de nouvelles possibilités. Lorsque Microsoft aura saisi la nuance, il communiquera peut être dans ce sens.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
22 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • Kenelm
    Citation:
    Ce qu’un consommateur attend d’un smartphone ce n’est pas de s’en débarrasser au plus vite, mais de prendre du plaisir à l’utiliser.
    Ou pas ?

    Quel plaisir peut-on avoir à utiliser un smartphone ? Le plaisir on doit le tirer de la vie réelle, le smartphone n'est là que pour assurer quelques fonctions additionnelles, comme la communication et la récupération d'informations. Et ce qu'on veut, c'est que ce téléphone remplisse ces fonctions le plus rapidement possible, et le plus efficacement possible, mais ce sont ces fonctions qui sont importantes, pas le smartphone.

    Pour info, si aujourd'hui on considère "super cool" les barres de dock super complexes dans un système d'exploitation, c'est parce qu'on a besoin de s'en servir. Car on ne tire aucun plaisir à utiliser ces barres, ce qu'on veut, c'est lancer les applications. Et le jour où notre ordinateur sera seul capable de savoir quelles applications on veut lancer, on pourra se débarrasser de toutes les barres de dock...

    Et d'ailleurs, si on a un jour créé des OS qui, à partir d'un fichier que l'on souhaite consulter, lancent automatiquement l'application permettant d'ouvrir ce type de fichier, c'était dans le but de nous débarrasser de toutes ces icônes qui couvraient un temps toutes les fenêtres de notre bureau, car l'OS sait désormais quelle application lancer, sans qu'on aie besoin de lui dire.

    Et puis parfois, en améliorant simplement la visibilité des informations, ça rend bien des services... Rien que le fait d'afficher en gros "Vous avez 3 messages" sur l'écran, ça a l'air de rien, mais il fut un temps où il fallait ouvrir le logiciel de messagerie pour savoir combien on avait de messages. Et sur Windows 3.11, y'avait pas d'horloge visible en permanence en bas de l'écran, fallait ouvrir la catégorie "Accessories" à partir du "Program Manager", et lancer "Clock" pour pouvoir voir l'heure. Ça semble surréel, tant il est inconcevable que des informations si essentielles n'étaient pas clairement affichées.

    Et le jour où notre ordinateur sera capable de savoir tout ce qu'on veut faire, on n'aura quasiment plus d'interface homme-machine, voire plus du tout dans certains cas, simplement parce qu'on en aura plus besoin. Et quand ce jour viendra, on ne passera effectivement plus une seule seconde devant un ordinateur.

    Du coup, moins on se sert de son téléphone, plus on profite de la vie. Et plus le téléphone est bien foutu, moins on a besoin de passer de temps dessus, car la totalité du temps passé sur un ordinateur, un smartphone, on n'importe quoi d'autre de près ou de loin lié à l'informatique, c'est une perte de temps. Et si on cherche toujours plus à rendre ça agréable, ce n'est pas pour que l'utiliser soit agréable, mais pour que la perte de temps occasionnée soit moins frustrante.

    Quand ils parlent de nous faire décrocher du téléphone, c'est pas parce qu'ils vont nous dégoûter, mais plutôt parce que leurs téléphones sont prétendument tellement biens qu'on va gagner du temps.

    J'ai presque envie de dire que finalement, c'est un cran au-dessus de la vision du futur de la plupart des gens, car chez Microsoft on a toujours été très visionnaire, même si leurs produits n'ont jamais été à la hauteur de leurs ambitions, et c'est peut-être pour ça que c'est autant incompris. Ce dont parle Microsoft, c'est d'un monde dans lequel, aussi étonnant que cela puisse paraître, la technologie nous permet de profiter de la vie.

    En tout cas c'est une analyse bien plus proche des idées de Microsoft, parce que c'est le message que cette entreprise cherche à communiquer depuis sa création, qui a pour but de "rendre le monde meilleur avec la technologie".

    Là n'est pas la question de savoir si c'est le cas ou pas, simplement que c'est ça l'idée derrière ces pubs, et c'est d'ailleurs le but même de la technologie : rendre notre vie meilleure, mais certainement pas la remplacer. Donc toute personne qui pense que c'est une bonne chose de passer son temps sur un ordinateur ou un smartphone a de gros problèmes...
    11
  • Tous les commentaires
  • Anonyme
    Le meilleur article que j'ai lu depuis des années à n'en pas douter ! Quel talent !
    1
  • obi_one
    Moi ce que je vois dans cette pub : c'est un produit qui n'est pas (uniquement) destiné aux no-life ou fanboy. Et que l'on trouve l'essentiel en 1 coup d'œil.
    5
  • Sundevil
    Je suis assez d'accords avec l'article, pour windows 7, quand le seul truc que te dit la pub c'est "génial, il y a la navigation privé sur IE 8", le mec non technophile (et donc qui n'a pas lu 300 articles sur 7) se dit qu'il n'y a rien de nouveau.
    5