Vrais-faux problèmes chez Microsoft

Infos-du-Net.comL'éditeur se montre très actif en ce moment, et les sorties de Windows Vista et Internet Explorer 7 en test, ainsi que le Windows Genuine Advantage pour Windows Update confirment cela.

Mais Microsoft rencontre quelques soucis, plutôt mineurs et relavitement courants chez l'éditeur, mais tout de même à souligner.

Nous vous avons déjà parlé du WGA, maintenant intégré à Windows Update dans le but d'empêcher les versions piratées de Windows d'installer des mises à jour sur le site de Microsoft.
Et bien cette protection a rapidement été contournée, puisqu'à peine 24 heures après la mise en place du système, des pirates diffusaient déjà sur internet des méthodes permettant d'éviter de se soumettre à la verification de l'authenticité de son système, et ce que ce soit avec Internet Explorer ou Mozilla Firefox.

Les méthodes décrites pour eviter ce contrôle sont si enfantines qu'on se demande si le système a vraiment été testé par Microsoft, ou s'il n'a pas été mis en place à la va-vite, espérant que les bidouilleurs ne cherchent pas les faiblesses de celui-ci.

La totalité des mises à jour proposées par Windows Update peuvent donc encore être accessible avec une version piratée de Windows.

Mais ce n'est pas tout ce qui titille Microsoft, qui a à faire à un problème d'autant plus commun cette fois-ci.

Comme d'habitude chez l'éditeur, les versions bêta de ses produits sont destinés uniquement à des testeurs choisis par Microsoft himself, et ne sont pas rendus publique avant ces phases de test.

Même si l'arrivée d'Internet Explorer 7 sur les réseaux peer to peer ne surprend pas, dans la mesure où le navigateur était très attendu, il n'en reste pas moins que la version disponible est une bêta resrevée en principe uniquement aux testeurs attitrés.

Mais l'autre (demi)surprise vient de l'arrivée de Windows Vista sur les réseaux, disponible depuis peu de manière illégale.
En effet, si la totalité des testeurs choisis sont tenus de ne pas diffuser l'objet du test qui est en leur possession, l'homme étant facilement corruptible, il était largement à prévoir que Windows Vista suive le même chemin que Longhorn et que les versions test de MSN (qui se retrouvent systèmatiquement en téléchargement avant leur sortie), et que la bêta 1 sortie il y a peu de temps ne soit distribuée par un testeur.
Voilà qui est désormais chose faite.
Là ou le bât blesse, c'est que la protection qui équipe le système afin que n'importe qui ne puisse s'en servir a très rapidement été contournée elle aussi.

Les pirates s'en donnent donc encore à coeur joie avec les joujous que leur propose Microsoft, à tel point qu'on se demande si ce piratage abusif et si rapide n'est pas un peu voulu de la part de l'éditeur, le marketing viral faisant ensuite tout seul son travail...

Source : VTR Hardware
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • M2k@idn
    MauvaiseS nouvelles pour MS, mais bonnes pour nous.
    Il me semble que IE7 ne fonctionne que sur les versions anglophone d'XP, non?
    0
  • Alex131089
    On ne peut l'installer que sur la version US, sauf avec une version patchée (update.exe est patché)
    Sinon pour tester sans installer, il faut creer le fichier iexplore.exe.local dans le dossier d'iexplore.exe décompressé de l'exe d'installation ;-)
    0