Premier ultimatum contre Microsoft concernant Windows Vista

Infos-du-Net.comLe tout nouveau système d'exploitation de la firme de Redmond n'en est encore qu'à sa phase de test auprès d'une poignée d'utilisateurs restreints.

Pourtant, l'éditeur et sa dernière production sont déjà très controversés, notamment par des associations de consommateurs.
En effet, Microsoft est accusé de sortir sur le marché des versions de Windows volontairement buggées, prenant ainsi les utilisateurs finaux pour des cobayes et réagissant selon leurs plaintes pour corriger les bugs jugés comme étant les plus gênants.

Parmis ces associations de consommateurs américaines, l'une d'entre elle porte le nom plutôt évocateur de Comittee to Fight Microsoft (commité pour combattre Microsoft).
Derrière ce patronyme aggressif se cache une association de consommateurs mécontents des produits de la firme, ne ratant jamais une occasion de la reprendre sur ses faux pas.

Cette fois, c'est donc à propos des bugs, dont les systèmes d'exploitation de l'entreprise ne sont pas exempts, que l'association s'en prend au géant.

Elle accuse Microsoft de se servir des consommateurs comme "testeurs de bugs et de vulnérabilités" pour les corriger seulement ensuite.
"Bill Gates vend des produits défectueux au public, et espère ensuite que nous serons ses cobayes pendant des années, pendant qu'il corrige la kyrielle de défauts et de vulnérabilités présentes dans son code", indique Andy Martin, qui dirige le commité.
Mais si la plainte est louable, la revendication est tout de même lourde cette fois-ci.
Le commité veut tenter d'empêcher Microsoft de commercialiser son système d'exploitation tant que celui-ci n'aura pas fourni une garantie au consommateur que sa version finale de Windows Vista sera totalement exempte de bugs.

Le pari semble en effet insensé, puisque même les systèmes d'exploitations les plus sécurisés et les plus réputés ne se targuent pas d'avoir un code dit "sans bug".
L'ironie serait donc amusante de voir un spécialiste de la correction de failles "après coup" sortir un système en assurant qu'il ne contient aucun bug.

Mais Microsoft à l'air confiant quand aux revendications des membres de l'association :
Un porte parole de Microsoft explique qu'"Il est impossible de garantir la sécurité absolue, mais Microsoft pense que Vista sera la version la plus sécurisée de Windows jamais commercialisée par notre groupe".

L'argument a tout de même un goût de déjà vu (souvenez vous des phrases arborant tous les écrans d'installation des différents Windows "plus sûr", "plus sécurisé"...), mais gageons que l'année qu'il reste à Microsoft pour fournir une version finale de son système sera surtout bénéfique à la sécurité et à la correction de tous ces petits bugs.

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • winners87
    Le commité veut tenter d'empêcher Microsoft de commercialiser son système d'exploitation tant que celui-ci n'aura pas fourni une garantie au consommateur que sa version finale de Windows Vista sera totalement exempte de bugs.

    whaou quelle ambition :whistle: :whistle: et pour ce qui est des bugs... j'pense pas que ca soit possible :fume:
    0
  • M2k@idn
    Citation:
    (souvenez vous des phrases arborant tous les écrans d'installation des différents Windows "plus sûr", "plus sécurisé"...)


    En effet, je m'en souviens tres bien, tellement j'ai fait d'installation XP.
    De là, à sortir un OS sans bug :-o , faut pas réver non plus, il faut se rapeller qu'on parle de Microsoft quand meme... ;-)
    0
  • Cool@IDN
    Citation:
    En effet, je m'en souviens tres bien, tellement j'ai fait d'installation XP.
    De là, à sortir un OS sans bug , faut pas réver non plus, il faut se rapeller qu'on parle de Microsoft quand meme...


    Il ne faut pas abuser non plus, Windows contient des bugs, c'est indéniable, mais les autres OS aussi (linux, bsd, macos et surement tout les autres alternatifs). Et adieu le troll windowscapucestpleindebugs !
    Là où ils avancent réelement, c'est qu'il semblerait qu'avec le temps, Windows contiendrais de moins en moins de bug. Mais on ne pourra le vérifier qu'avec le code source sous les yeux (troll : windowscapucestpaslibre).

    Pour parler de l'association qui à porté plainte contre Microsoft à ce sujet, je pense qu'ils devraient arrêter de remuer le couteau dans la plait, à l'heure ou la chasse aux bugs prend de plus en plus d'importance au sein même des équipes de developpement des OS.

    Et non, je ne suis pas pro-ms, loin de là :D
    0