La Xbox360 finie à la truelle ?

Il y a quelques jours, des documents concernant des problèmes de rayures sur les DVD de la Xbox 360 ont incriminé Microsoft. Le géant américain se défend aujourd’hui. Retour une histoire qui date de 2005.

Un problème connu dès 2005

À l’époque, la console de Microsoft faisait sa grande sortie. Un souci de rayure des DVD avait été remarqué, mais n’avait pas suscité plus d’attention que cela de la part du pôle technique de Microsoft. Pour résoudre ce problème avant la sortie de la console, trois solutions avaient été envisagées. Elles ont toutes été refusées. Concernant ce problème, Hiro Umeno, responsable de programme chez Microsoft a confié « qu’en tant qu’équipe, l’équipe des disques optiques, c’était une information que nous connaissions. Lorsque nous avons découvert le problème en septembre ou octobre (NDLR : 2005) […] avec un premier rapport signalant des mouvements de disques, nous savions ce qui causait le problème. »

Trois solutions rejetées

La première solution pour pallier ce problème de conception aurait été d’augmenter le champ magnétique du tiroir du lecteur DVD. Il aurait pu en résulter des problèmes d’ouvertures : proposition rejetée. Deuxième tentative : réduire la vitesse de lecture du lecteur optique. Les temps de chargement des jeux auraient été augmentés : rejeté. Enfin, la dernière solution aurait été d’ajouter des amortisseurs au lecteur optique. Le devis de l’opération est venu à bout de cette solution. Il aurait fallu compter entre 35 et 75 millions de dollars.

Aussi pour régler ce problème, Microsoft a simplement appliqué une étiquette sur la façade du lecteur DVD stipulant à l’utilisateur de ne pas bouger la console en fonctionnement avec un disque à l’intérieur. L’affaire ressurgit donc trois ans plus tard.

Microsoft se défend

Une plainte a été déposée à l’encontre de la firme américaine. Suite à cela, Microsoft a décidé de faire une intervention publique. C’est l’un de ses porte-parole qui s’est exprimé : « Si nous avons bien eu quelques utilisateurs qui nous ont contactés pour des soucis de disques rayés, ceci représente beaucoup moins de 1 pour cent de la base clients totale de la Xbox 360 […] La Xbox 360 est conçue de telle manière qu’elle n’endommagera pas un disque de jeu tant que la console n’est pas bougée pendant que le disque tourne. Trop de mouvement de n’importe quelle console de jeux, et pas seulement de la Xbox 360, peut occasionner des rayures de disques. »

Petit rectificatif, Sony et Nintendo ont tous les deux pris en compte le fait qu’une console peut être bougée en étant allumée. Aussi la Playstation 3 et la Wii ont été conçues en ne négligeant pas ce point. Microsoft devrait sans doute revenir sur cette affaire d’ici peu, ne serait-ce que pour régler son litige avec la plainte qui a déjà été déposée. On ne sait pas si la Jasper, dernière évolution de la Xbox 360, est aussi concernée par ce "défaut".

Consulter notre guide sur les consoles