Yahoo fourni des preuves pour la condamnation d'un journaliste chinois

Infos-du-Net.comInutile de vous présenter la Chine, vous avez déjà entendu parler de sa gastronomie particulière (et pas mauvaise, ma foi), ses villes surpeuplées, sa censure...

Et bien récemment, c'est un journaliste qui a fait les frais de cette censure.
Étant accusé de "divulgation illégale de secrets d’État à l’étranger", son verdict a été rendu et il a été condamné à une peine de 10 ans de prison.

Mais vous allez me demander, et vous aurez raison, quel est l'intêret de cet article, si ce n'est raconter un fait qui est malheureusement extrêmement courant dans un pays où la censure est la plus forte...
Et bien tout simplement parce que l'un des acteurs clé de cette arrestation n'est autre que Yahoo ! HongKong...

Yahoo ! avait déjà fait parler de lui dans le passé pour la censure de la version chinoise de son moteur de recherche.
Ainsi, une recherche des mots "Indépendance + Taiwan" sur ce moteur ne renvoit aucun résultat.

Dans cette triste affaire, Yahoo ! est donc un acteur clé dans la condamnation d'un journaliste chinois, lui aussi victime de la censure.
Le moteur de recherche aurait fourni au gouvernement chinois les coordonnées ainsi que l'adresse IP de Shi Tao, journaliste local, qui aurait divlugé les fameux secrets d'État aux pays étrangers.
Ces secrets d'État concernent une note interne au journal de Shi Tao, reprenant une note du gouvernement qui interdisait toute déclaration jugée provocante sur le massacre de la place Tien An Men, à l'approche de son quinzième anniversaire.
Si le gouvernement affirme que 155 personnes y ont trouvé la mort, Amnesty International estimerait plutôt ce nombre à 3000.

Si Yahoo ! Holdings (Hong Kong) est soumis à la législation chinoise, qui ne précise pas les responsabilité des hebergeurs de mails dans ce cas précis, il n'en reste pas moins qu'il est d'usage que les hebergeurs et les fournisseurs d'accès transmettent ce genre d'information à la police sur simple présentation d'un mandat judiciaire.

Source : Reporters Sans Frontières
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Twiggy38@IDN
    C'est un accord signé par les moteurs de recherche avec le gouvernement chinois, ils n'ont fait que l'honorer...

    Si ils veulent garder le marché chinois il faut se plier à ses règles, je comprend totalement Yahoo... C'est pas un moteur de recherche qui va faire sauter la censure en Chine... Chaque pays a ses lois et si on veut avoir une activité en Chine il faut se plier à ces lois.
    0
  • adilelgh
    Révéler les secrets d'Etat aux étrangers est toujours sévèrement puni, aux USA on peut être passible de la peine de mort.
    La condamnation est donc plutôt clémente, quoique c'est un journaliste qui va payer les frais.
    0
  • geloblackeagle
    Le secret d'etat est le nombre de mort sur la place de je sait plus quoi....

    je vois pas en quoi c'est un secret ! n'imp !
    0