Yahoo! envisage de revendre Kelkoo

Kelkoo YahooYahoo ! s’interroge visiblement sur le sort de Kelkoo, le comparateur de prix et plateforme d’achat, que le groupe a racheté en 2004 pour 475 millions d’euros.

Le géant du Web avait récemment affiché sa déception vis-à-vis de sa filiale et de ses résultats plutôt médiocres, bien en deçà des objectifs fixés il y a trois ans.

Braderie de Kelkoo

« Aujourd’hui nous commençons un processus pour donner à Kelkoo plus d’indépendance - tandis que nous étudions des options stratégiques à long terme, pour le futur de son activité. » expliquait hier Yahoo ! au Financial Times. Une déclaration qui pourrait bien indiquer que le groupe envisage de revendre sa filiale, ou du moins qu’il faut s’attendre à une sérieuse restructuration. Glen Drury, directeur général de Yahoo ! UK, affirme de son côté que c’est tout le marché des comparateurs de prix en ligne qui connaît un manque de résultats. La faute à des services qui n’auraient quasi pas évolué ces quatre dernières années ?

Yahoo ! affirme en tout cas une volonté de changer de direction, déjà initiée en juin dernier en ayant nommé Toby Coppel comme directeur de la région Europe de Kelkoo. Enfin si le groupe confirme son intention de vendre sa filiale, on voit assez mal qui voudrait l’acheter, et surtout à près de 500 millions d’euros...

Notre Avis : difficile de ne pas penser aux mésaventures d’eBay et de sa filiale Skype. Dans les deux cas, de grands groupes rachètent (en 2004-2005) à prix nettement surévalués des services qu’ils auront bien du mal à rentabiliser par la suite.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire