Le co-créateur de Reddit et du RSS est décédé, les hommages se multiplient

CC by SA Ragesoss CC by SA Ragesoss Le co-fondateur de Reddit, des flux RSS ou de la licence Creative Commons s’est suicidé vendredi 11 janvier. Il n'avait que 26 ans.

Aaron Swartz était à la fois l’un des créateurs de l’Internet tel qu’on le connaît aujourd’hui et un militant pour un partage accru de la culture. Il avait ainsi contribué à créer la norme RSS 1.0 lorsqu’il avait à peine 14 ans, a édité l’un des premiers blogs au sujet de Google ou avait milité activement contre les projets de loi PIPA et SOPA début 2012. Suite à son décès, de nombreux hommages ont fleuri sur la toile. L’écrivain et blogueur Cory Doctorow rend ainsi un vibrant hommage à son « ami » qui a « accompli tant de choses incroyables dans sa vie ». Pour le magazine Wired, l’activiste était « drôle, intelligent, gentil et altruiste », quand Cyrus Farivar de Ars Technica le qualifie de quelqu’un qui a « essayé de mieux faire intéragir la technologie, la politique et le droit et s’est levé pour ses convictions ». Archive.org, des académiciens ou la fondation Wikimedia ont également rendu hommage au jeune homme.

La conséquence d'un acharnement judiciaire ?

Aaron Swartz n’était pour autant pas exempt de défauts. Le 19 juillet 2011, il est en effet accusé d’avoir téléchargé quatre millions de publications universitaires depuis la librairie numérique JSTOR sans en avoir le droit. Un acte qualifié de piratage par le procureur du MIT qui fera encourir 35 ans de prison et un million de dollars d’amende à Aaron Swartz. L’activiste sera finalement libéré après le versement d’une caution de 100 000 dollars. Les charges contre lui n’étaient toutefois pas abandonnées au moment de son décès. Pour la famille d’Aaron Swartz, c’est cet acharnement judiciaire qui a conduit à son suicide : « Les décisions prises par les membres du bureau du procureur et par le MIT ont contribué à son décès ». « Ça me fait de la peine de penser que le MIT ait joué un rôle dans la série d'évènements qui ont mené à cette tragédie », a réagi le président du MIT dans un mail envoyé à plusieurs journalistes américains.

Durant le week-end, le site du MIT a été défacé (il a été modifié pour se voir substituer un autre contenu que celui prévu) par le mouvement Anonymous. Un message demandait notamment à ce que cette tragédie soit le fondement d'une réforme du droit informatique, de la propriété intelectuelle, d'une meilleure reconnaissance de l'acharnement judiciaire ainsi que d'un Internet plus libre. Un hommage en forme de piratage mais un hommage tout de même.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Eric540
    ça leur fait de la peine mdr falais y penser avant d’embêter les gens avec des pseudo droit ou pas droit zzzzzzzzz ça devient lassant cette politique de merde via le numérique, soyez honnête au moins en precisant que c'est juste pour une question de pognon et non pas des droit d'auteur, faucul power quand tu nous tiens.
    0