Une montre qui compte les secondes perdues

Dans son dernier projet en cours de développement, l’horloger de luxe Urwerk dévoile son EMC. Un concept de montre mécanique qui se veut intelligente. Un garde-temps moderne doté d’une grande précision et qui informe son porteur quand son mécanisme doit être ajusté.

L’EMC s’adresse à ceux ou celles qui veulent extrêmement être à l’heure. En appuyant sur un bouton, un capteur optique s’active sur le balancier pour mesurer le taux d’oscillation. Relié à un oscillateur électronique, une calculatrice intégrée détermine la différence entre la vitesse de synchronisation des mouvements. Ainsi, la montre permet de s’informer sur le nombre de secondes perdues ou gagnées par jour grâce à un indicateur. L’utilisateur peut alors la régler via une simple vis dissimulée sur son dos. Fabriquée avec un alliage de cuivre et de nickel, elle fonctionne avec un générateur électrique à la place des piles. Ce qui lui confère une réserve de marche de 80 heures.

Si l’EMC se présentera sous la forme d’une montre bracelet, aucune date de sortie ni de prix n’ont été révélés pour le moment.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire