300 000 accidents de la route à cause des GPS

Une étude britannique commandée par Direct Line, une société d’assurance anglaise, et révélée par The Mirror indique qu’en Angleterre, 300 000 accidents de la route auraient pour cause le GPS. Plus grave : près d’1,5 million d’automobilistes affirment avoir déjà été mis en danger à cause d’un navigateur. Les résultats semblent presque irréels lorsque l’étude affirme que 5 millions d’utilisateurs se sont engagés au moins une fois sur un voie à contre-sens sur les instructions de leur navigateur.

Accuser le GPS plutôt que le conducteur

L’étude se penche très précisément sur la responsabilité des terminaux de navigation par GPS et non sur les comportements à risques que pourrait avoir un conducteur avec son GPS. En cause, bien évidemment, les informations erronées que pourrait comporter un logiciel de cartographie qui ne serait pas à jour, ou encore l’inadéquation des GPS grand public avec la conduite des poids lourds, sachant que les GPS spécialisés pour les routiers ne sont pas encore légion.

Bien équipé et prudent

En cette période de vacances, très propice aux longs trajets, que peut-on vous conseiller ? D’une part de bien choisir votre compagnon de navigation, en vous basant, pourquoi pas sur notre comparatif des meilleurs GPS pour l’été. Mais surtout, un GPS n’a jamais dispensé des panneaux de signalisation et de la prudence sur la route en général.