Bataille de brevets : Nokia vs Apple 1-0

Apple et Nokia ont finalement trouvé un accord dans la guerre des brevets qui les opposait depuis des années. Apple utilisera finalement les brevets de Nokia moyennant une contrepartie financière.

C’est un communiqué de presse publié ce matin à la première heure par Nokia qui annonce la nouvelle : Apple et l’entreprise finlandaise ont finalement trouvé un accord concernant l’utilisation des brevets de cette dernière. Apple versera tout d’abord un montant unique, correspondant certainement à l’utilisation des brevets avant la signature du compromis. Puis des royalties, payées durant toute la durée de l’accord. 

Une somme confidentielle mais importante

Depuis 2009, la situation judiciaire pourrissait entre les deux sociétés. Cette année-là, Nokia avait porté plainte contre Apple, juste après avoir dévoilé des résultats financiers très mitigés. Apple avait finalement choisi de contre-attaquer, mais risquait toutefois l’interdiction de commercialisation de ses produits mobiles sur le marché américain si l’International Trade Commission donnait raison à Nokia.

Comme très souvent dans ce genre de procédure, c’est finalement un accord à l’amiable qui a été trouvé, mettant fin à l’inflation juridique. Si le montant reste secret, il doit être considérable puisque Nokia précise qu’il aura « un impact financier positif sur les prévisions du deuxième trimestre ». Depuis vingt ans, Nokia précise avoir investi 43 milliards d’euros dans la recherche et développement et déposé plus de 10 000 brevets.