Aspire One : un Eee PC-like dépassé

Acer Aspire OneÀ l’origine, Acer aspirait à concurrencer l’Eee PC d’Asus avec son Aspire One (lire Acer aspire à remplacer l’Eee PC). Après sa sortie, ce netbook se révèlerait être arrivé en retard et mal en point.

Des consommateurs déçus

Acer Aspire OneDe nombreux avis négatifs à l’encontre de cet UMPC traînent sur la Toile. Le premier défaut qui lui est reproché concerne sa ventilation. Celle-ci fonctionnerait en permanence et serait plus bruyante que de raison. Ce dernier point peut d’ailleurs être vérifié via une vidéo Youtube postée par un utilisateur.

À cela s’ajoute la lenteur du support de stockage de l’Eee-like d’Acer. C’eût été un disque dur, le détail aurait été pardonnable, mais l’Aspire One utilise un SSD comme la majorité des netbook. D’une capacité de 8 Go, son taux de transfert n’excèderait pas les 27 Mo/s en lecture. Pour élément de comparaison, le SSD de l’Eee PC 900 atteint 43 Mo/s dans les mêmes conditions.

Un UMPC en retard

Acer Aspire OneÀ la première approche, l’Aspire One ne semble donc pas être une bonne affaire. Même si l’on doit prendre les informations ci-dessus avec des pincettes, la configuration de la machine suffit à engendrer des réticences. Basé sur une plateforme Atom tout comme l’Eee PC et consorts, la machine low-cost d’Acer n’a que ce point en commun avec ses semblables.

Elle possède un SSD de 8 Go, 512 Mo de mémoire vive et une Webcam de 0,3 Mpx. Son « concurrent », l’Eee PC 900 a, quant à lui, un SSD de 12 Go, 1 Go de RAM et une Webcam de 1,3 Mpx. Bien entendu, le netbook d’Acer est vendu 320 €, soit moins cher que l’Eee PC 900, mais le prix de l’ordinateur d’Asus devrait baisser dans peu de temps avec l’arrivée des nouveaux Eee PC, rendant ainsi inintéressant l’Aspire One.

Acer trop lent ?

Acer Aspire OneAcer s’est lancé comme beaucoup sur le marché juteux du low-cost que domine largement Asus et MSI. Sans doute trop lent sur un secteur en perpétuel renouvellement, Acer pourrait donc avoir pris de plein fouet le revers de la médaille avec l’Aspire One. Des tests plus complets de ce dernier permettraient de confirmer ou d’infirmer les premières impressions des utilisateurs.