Adblock Plus lance... sa régie publicitaire

Eyeo Gmb, l’éditeur d’Adblock Plus va lancer sa propre régie publicitaire. Un véritable paradoxe pour ce module qui permet aux internautes de naviguer sur Internet sans croiser une seule publicité. Jusqu’alors les utilisateurs d’Adblock Plus avaient la garantie de ne rencontrer aucune publicité. C’est toujours vrai, mais uniquement pour ceux qui ont désactivé manuellement l’option qui autorise l’affichage des publicités non intrusives. 

Et c’est sur cet angle qu’Eyeo Gmb positionne sa nouvelle plateforme commerciale. Nommée Acceptable Ads Platform, elle va mettre en relation annonceurs et éditeurs de sites. Les premiers proposeront leurs contenus publicitaires qui devront remplir des « critères d’acceptabilité » pour être mis à disposition. De leur côté, les sites n’auront plus qu’à piocher les annonces qui les intéressent et les disposer sur leurs pages via un glisser-déposer.

Elles s’afficheront alors sur les écrans des internautes ayant autorisé l’affichage des publicités acceptables, ce qui représente 90 % des 100 millions d’utilisateurs d’Adblock Plus, d’après Eyeo Gmb.

Double casquette

La force de frappe de ce bloqueur de pub lui permet de s’imposer en tant qu’intermédiaire et ainsi de jouer sur les deux tableaux : contrer la publicité et la vendre. Si les petits sites (moins de 100 millions d’impressions) ne seront pas facturés, Eyeo Gmb déclare qu’il prélèvera une commission de 30 % des revenus publicitaires aux autres.

Une technique qui permet à Eyeo Gmb de ne pas être inquiété par la décision de la cour d’appel de Cologne, laquelle lui a interdit en juin dernier de facturer à la société Axel Springer son passage dans sa section « publicité acceptable. »

The Acceptable Ads Platform

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • mickypitt
    C'est une prise d'otage des webmasters et du web gratuit (et donc financé par la pub)
    C'est scandaleux !
    0