Orange : l'Autorité de la concurrence enquête sur le quadruple play

Alors que l’Arcep avait donné son autorisation à Orange pour se lancer dans une offre quadruple play, voilà que ses concurrents voient cette offre d’un mauvais œil. Après l’annonce de l’offre Open de l’opérateur historique, SFR et Iliad ont exprimé leur mécontentement, au point que l’autorité de la concurrence a finalement ouvert une enquête à ce sujet.

Une enquête voulue par la concurrence

Ce retournement de situation est d’autant plus spectaculaire que cette même autorité de la concurrence avait estimé que le croisement des bases de données des clients mobiles et Internet ne posait pas de risque pour la concurrence. Mais lorsqu’à l’annonce du lancement d’Open, plusieurs opérateurs se sont plaints, l’instance aurait pu revenir sur ses positions.

Aujourd’hui, il s’agit donc d’enquêter sur « d’éventuels problèmes de concurrence » et de savoir « si les conditions de l’offre d’Orange ne sont pas trop verrouillantes pour le client, vu la position dominante de cet opérateur historique ». Orange devra donc être auditionné prochainement dans le cadre de cette enquête. Rappelons qu’Orange commercialise depuis le 19 août dernier son offre Open, qui propose le quadruple play (Internet, télévision, téléphone fixe et mobile) pour un tarif allant de 54,90 à 109,90 euros par mois, pour un engagement de 24 mois. Une offre Open mini, plus restreinte, est également commercialisée à 39,90 euros par mois.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    pourquoi une enquète n'est ouverte sur le quadruple play que quand c'est orange qui le propose ? Bouygue n'a pas été inquiété lui ! Et puis c'est quoi ces conneries ? SFR et illiad s'indignent de cette offre orange, numéricable s'indigne de la position de free à propos d'hadopi ... si dés qu'un FAI fait quelque chose les autres s'indignent on va droit dans le mur !
    0