Retrouver Jonathan

disparition jonathanUne fois n’est pas coutume, le Web va peut-être participer à résoudre une affaire criminelle, c’est en tout cas le souhait du Ministère de l’intérieur.

Le site sur l’Affaire Jonathan, du nom de cet enfant disparu mystérieusement puis retrouvé mort il y a quatre ans, vient d’être lancé et fait appel à tous les témoignages et aides possibles.

Un meurtre toujours pas élucidé

Il y a quatre ans disparaissait donc le petit Jonathan, 10 ans, à Saint-Brévin-Les-Pins (44) alors qu’il séjournait en classe de mer. Quelques semaines plus tard, son corps est retrouvé à Guérande (44). Depuis, l’affaire piétine et personne n’a jamais été inquiété.

Las, la police se tourne donc vers le Web pour recueillir davantage de renseignements, d’indices, de témoignages qui pourraient faire avancer les choses. De nombreux enquêteurs travaillent encore sur cette affaire.

Le site retrace la chronologie de cette affaire et son environnement. Si vous avez été témoin d’un fait, même anodin, au moment où cela s’est produit, vous pouvez toujours entrer en contact avec les enquêteurs en un clic.

Cette plate-forme a été développée avec l’accord aval du juge d’instruction qui suit l’affaire et celui des parents de la victime.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • ninjaw
    spé
    0
  • Anonyme
    Les prises d'ADN dans le cadre de cette enquête ont été faites sur des centaines de personnes jusqu'en 2009 ce qui montre bien la motivation de recherche de preuves du Ministère public. Par contre ce que l'on ne dit pas, c'est que, d'une part, toutes les personnes ayant été sur le site même huit mois avant les faits ont fait l'objets de prélèvements à des fins d'analyse scientifique. Cependant quand une personne menacée par les réseaux criminels se trouvaint alors sur les lieux a proposé ses services aux gendarmes pour localiser et identifier des intividus suspects alors qu'il était tracké depuis 3 ans, jamais ce docteur n'a été auditionné...comme quoi si vous n'êtes pas mort, la justice n'en a rien à balayer.
    0