De présumé terroriste à coqueluche du Web : la folle histoire d'Ahmed Mohamed

Le jeune Ahmed Mohamed, cet adolescent américain de 14 ans qui a fait l’actualité cette semaine après avoir été arrêté pour avoir construit une horloge que ses enseignants ont pris pour une bombe, est désormais la nouvelle coqueluche de la Silicon Valley. Son histoire a été largement reprise par la presse internationale, jusqu’à arriver aux oreilles du président américain Barack Obama, qui a invité via Twitter le jeune homme à la Maison Blanche pour y présenter son horloge. Depuis, de nombreux patrons de la Silicon Valley lui ont emboité le pas, et veulent rencontrer le jeune inventeur.

L’invitation d’Obama a visiblement fait des émules auprès des patrons américains, qui se succèdent pour inviter le jeune étudiant dans leurs locaux. Mark Zuckerberg, patron de Facebook, l’a ainsi invité via sa page Facebook : « si jamais tu passes près de Facebook, j’adorerais te rencontrer », l’encourageant à « continuer de créer ». Même son de cloche chez Google, via son compte Science Fair sur Twitter, qui invite le jeune homme à son rassemblement de ce weekend, et l’invite à prendre son horloge avec lui. Dans la foulée, les patrons d’Autodesk, de Twitter ou même du service de stockage en ligne Box ont tous formulé une invitation similaire pour recevoir Ahmed chez eux.

Ahmed Mohamed est connu par son entourage comme étant un passionné d’électronique, qui souhaitait notamment impressionner ses professeurs en leur présentant une horloge qu’il aurait assemblée lui-même. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire