Amazon Dash : le pistolet qui enterre la liste de courses

Le géant de l’e-commerce Amazon travaille sur un projet qui pourrait révolutionner notre manière de faire nos courses. L’américain propose depuis plusieurs mois Amazon Fresh, un service de magasin en ligne similaire à nos grandes enseignes françaises. Disponible seulement dans quelques villes américaines pour l’instant, sa particularité réside dans son système de livraison directement hérité du savoir-faire d’Amazon : dans la journée si on le désire. Cela a un prix, 299 euros par an, mais l’avantage est de pouvoir profiter de produits frais, le plus rapidement possible.

Ce supermarché en ligne tient à s’améliorer grâce à une phase de test d’un produit pour le moins novateur : Dash. Il s’agit ni plus ni moins d’un lecteur de code-barre connecté en WiFi et relié à son compte Amazon, qui va servir à enregistrer les produits dont on viendrait à manquer. Arrivée à la dernière bouteille de lait, il suffit de scanner le code-barre pour que le produit soit automatiquement ajouté à son panier en ligne. Pour les produits sans code-barre, tels que les produits frais - tomates, salade ou œufs - une reconnaissance vocale est disponible pour énoncer le nom du fruit ou légume.

Une fois la commande validée depuis un ordinateur ou grâce à l’application mobile, il ne reste qu’à sélectionner le mode de livraison, sur le palier ou directement en main propre. Le programme de test n’est accessible qu’à quelques clients seulement pour le moment, mais laisse imaginer ce à quoi ressemblera le futur de la consommation, où l’on pourra gérer en temps réel ses besoins depuis chez soi. L’avenir de la liste de course semble compromis.

Amazon Dash - Getting Started

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • jojo972@IDN
    Un peu de lecture à propos de <a href="http://objet-connectes.fr/objets/amazon-dash-objet-connecte-shopping/">l'Amazon Dash</a> pour ceux qui souhaitent en savoir plus. Ma question est: alors que le monde entier est en pleine crise économique, est-ce réellement le bon moment pour la mise sur le marché d'un service facturé 299$ par an, juste pour faire ses courses?
    0