Un smartphone pour les analyses du sang

Quand l’ingéniosité et la science se conjuguent pour le bien de l’humanité cela peut donner des créations dont on se dit qu’elles auraient dû être inventées avant. Au chapitre de ces innovations, un chercheur de l’université d’UCLA en Californie a mis au point –de façon expérimentale encore- un testeur de sang portable à partir d’un smartphone.

Un éclairage nouveau sur les méthodes de détection

L’invention baptisée LUCAS pour « Lensfree Ultrawide-field Cell-monitoring Array » s’appuie sur un dispositif combinant quelques fils et l’usage d’une LED LASER visant à éclairer les cellules sanguines par une lumière cohérente et mettre ainsi en évidence certains types de cellules. Cellules qui se trouvent être des indicateurs précieux de suivi ou détection de maladies telles que le VIH ou la malaria. Une partie logicielle est bien entendue nécessaire à l’analyse des données récoltées.

Un nouvel espoir pour un meilleur suivi et diagnostique dans les régions reculées

L’invention du Docteur Aydogan Ozcan promet énormément de progrès dans l’identification et le suivi de maladie dans les régions isolées où il est toujours difficile de faire acheminer un matériel encombrant et couteux. S’il semble difficile, d’attendre autant de précision et de fiabilité d’une telle invention que d’un équipement plus traditionnel, il n’en reste pas moins qu’une brèche s’est ouverte. Espérons qu’elle donnera lieu à d’autres avancées.