Android N : de nouveaux emojis plus humains

En haut, les anciens emojis, en bas, ceux d'Android NEn haut, les anciens emojis, en bas, ceux d'Android N

Après une première preview de la prochaine version d’Android, Google a dévoilé ce mercredi une seconde version d’Android N destinée aux développeurs. Cette nouvelle preview permet d’apercevoir certaines des nouveautés de l’OS mobile et notamment de nouveaux emojis.

>>> 10 raisons pour lesquelles les téléphones Android sont meilleurs que les iPhone

Avant même sa présentation officielle lors de la Google IO en mai prochain, Google a déjà mis en ligne deux versions de la prochaine mise à jour d’Android. Baptisée Android N, celle-ci propose quelques nouveautés, essentiellement cosmétiques. Avec la deuxième version proposée aux développeurs, Google propose davantage de nouveautés sur divers points comme l’API de rendu 3D, des corrections de bugs, un nouveau système de raccourcis pour l’écran principal ou de nouveaux emojis.

Jusqu’à présent, les emojis présents sur les smartphones dotés d’Android ne présentaient pas de figures humaines, mais des créatures rondelettes à la peau jaune et aux traits peu définis. « Nous présentons un nouveau design pour les emojis de gens qui change du look générique en faveur d’un design plus humain », explique Google dans son blog dédié aux développeurs. Il en va de même pour les emojis représentant des activités comme le vélo ou la danse, désormais symbolisé par des humains et non plus par les créatures jaunes habituelles. Par ailleurs, comme Apple, les nouveaux emojis de Google « apportent le support de la variation de couleur de peau », pour représenter par exemple un homme noir ou asiatique et non plus seulement blanc.

Android N devrait être présenté en grande pompe le 10 mai prochain à l’occasion de la conférence d’ouverture de la Google IO 2016. Elle devrait être disponible pour le grand public à l’automne avec la sortie des prochains smartphones de la gamme Nexus.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire