Android Wear : les 3 nouveautés de l'OS des montres connectées

Alors que le salon IFA de Berlin, la semaine dernière, a été l’occasion pour de nombreux constructeurs de présenter leurs nouvelles montres connectées sous Android Wear, Google a annoncé les nouveautés à venir de son système dédié aux appareils connectés.

Dans un billet publié vendredi sur son blog, la firme de Mountain View a dévoilé les nouveautés à venir concernant les montres connectées sous Android Wear. Outre un rappel des différents modèles présentés récemment par Motorola, Asus, LG ou Sony, Google dévoile également les nouveautés à venir du système Android Wear lui-même.

Trois innovations feront ainsi leur apparition d’ici la fin de l’année. Il sera ainsi possible de stocker directement de la musique dans la montre connectée sans même avoir à passer par la liaison Bluetooth du smartphone grâce à un casque ou une oreillette Bluetooth. Les possesseurs de montre n’auront ainsi qu’à connecter leur casque directement à la montre pour écouter de la musique. Par ailleurs, Android Wear va également pouvoir prendre en compte les GPS que certains constructeurs pourraient intégrer à leur montre. Dès lors, plus besoin de prendre votre smartphone avec vous pour, par exemple, une séance de footing. La seule montre permettra d’enregistrer vos moindres déplacements et vos performances.

Enfin, Google annonce également qu’il sera possible, dans une prochaine version, de télécharger des horloges différentes de celles incluses de base par le constructeur. C’était jusqu’à présent l’un des principaux reproches faits à Android Wear. Les développeurs pourront désormais proposer leurs propres modèles d’affichage d’horloges et les rendre disponibles sur le Play Store de Google. Une nouveauté qui avait déjà été dévoilée par Google en juillet dernier.

La mise à jour d’Android Wear n’est pas encore datée, mais devrait être disponible dans les prochains mois, d’ici la fin de l’année 2014.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire