Android n’est pas gratuit (selon Microsoft)

Windows Phone 7 ne sera pas gratuit pour les constructeurs désirant l’intégrer à leur smartphone, contrairement à l’Android de Google. Pourtant, Microsoft estime qu’Android aurait des coûts cachés, notamment à cause des procès en cours à son encontre.

Lors d’une conférence technologique organisée par la Deutsche Bank, Tivanka Ellawala, directeur financier de la division mobile de Microsoft a ainsi attaqué de front Android : « Android enfreint de nombreux brevets, il y a un coût associé à ça ». Deux procès sont en effet en cours. Le premier vient d’Oracle qui attaque Google pour violation de brevets Java dans son système d’exploitation mobile.

Le second vient d’Apple, cette fois-ci à l’encontre de HTC (il était certainement difficile pour le concepteur de l’iPhone d’attaquer Google avec qui il est partenaire par ailleurs). La société de Steve Jobs reproche au constructeur taïwanais de violer 20 brevets sur ses téléphones Android.

Ces deux procédures pourraient selon Microsoft représenter des coûts cachés qui seraient répercutés sur les constructeurs. Choisir une licence Windows Phone 7 mettrait ainsi à l’abri d’un tel événement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
    Votre commentaire
  • kleuck
    Moahahaha, ce niveau de mauvaise foi est tout de même interplanétaire !
    8
  • LeGrosWinnie
    kleuckMoahahaha, ce niveau de mauvaise foi est tout de même interplanétaire !


    Pas autant que celui de Steve Jobs (histoire de l'antenne), simple rappel "tout le monde à ce problème, pas juste mon téléphone", mais bien sûr, en attendant ce sont les seuls à avoir fourni une coque spécial et modifier leur téléphone depuis...
    7
  • manuch
    J'espère que Tivanka Ellawala a d'autres arguments à faire valoir plus pertinents que cette guéguerre de cour d'école pour vendre son OS mobile... mais on peut en douter.
    0