Audio : des chercheurs découvrent une technologie qui filtre 99,7% du bruit

Alors que les technologies d’annulation active de bruit se popularisent de plus en plus, notamment à travers certains casques audio, des chercheurs chinois ont mis au point un système permettant de filtrer jusqu’à 99,7% du bruit ambiant.

L’annulation de bruit est devenue en quelques années un domaine crucial pour les fabricants de casques audio. Qu’elle soit active à travers une inversion de phase, ou passive grâce à une isolation suffisante, elle permet aux constructeurs de proposer des casques toujours performants, même lorsque l’utilisateur se trouve dans un environnement bruyant comme les transports en commun, l’avion ou une rue passante.

Retrouvez notre comparatif de casques antibruit

Des chercheurs de l’université de Hong Kong ont réussi à pousser cette annulation de bruit encore plus loin en parvenant à éliminer jusqu’à 99,7 % des nuisances sonores sans aucune technologie d’opposition de phase. Concrètement, cela signifie que la technologie mise au point fonctionne de façon mécanique et non pas par traitement logiciel du son. Pour ce faire, ils ont utilisé des résonateurs à adaptation d’impédances. Il s’agit d’appareils capables de vibrer à la même fréquence que les ondes sonores de l’environnement. Ainsi, ce système est capable de filtrer ces ondes afin qu’elles ne soient pas audibles.

L’équipe de chercheurs hongkongais, dirigée par Min Yang et Chong Meng, a développé une surface composée de deux membranes utilisant ces résonateurs à adaptation d’impédances. La première membrane vient filtrer une grande partie du son quand la deuxième membrane permet de créer des interférences destructives. Une fois entre les deux membranes, le son est donc piégé et totalement annulé.

Pour l’heure, cette technologie n’a pas encore d’application concrète, mais elle pourrait à terme être utilisée dans des chambres sourdes, des studios d’enregistrement ou même dans des casques audio.   

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire