La banque centrale américaine attaquée par Anonymous

Le groupe de hackers activiste Anonymous a diffusé ce dimanche une liste de plus de 4000 noms, affirmant qu’il s’agissait d’autant de clients de la Réserve fédérale des États-Unis, et affichant leur adresse, numéro de téléphone, et mot de passe. Cette semaine, la banque a confirmé qu’il s’agissait bien de données volées sur ses serveurs par Anonymous.


En diffusant ces données, Anonymous souhaitait protester contre les charges que faisait peser le ministère américain de la justice contre Aaron Swartz, cofondateur de Reddit, qui le poursuivait notamment pour avoir téléchargé en 2011 de nombreux documents confidentiels. Selon ses proches, ces accusations auraient joué un rôle dans sa décision d’en finir. Anonymous tient donc le gouvernement américain pour responsable de sa mort, et le fait ainsi payer en s’attaquant à la banque centrale américaine.


Un porte-parole de la Réserve fédérale a déclaré que la banque est « consciente que des informations ont été obtenues au moyen de l’exploitation de failles temporaires sur le site d’un vendeur produit. La faille a rapidement été corrigée après sa découverte et n’est plus un problème ». Il a ajouté que cette attaque n’a pas affecté les « opérations critiques » de la banque. Reste que les données personnelles de près de 4000 de ses clients sont dans la nature.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire