La nouvelle lutte anti-spam : on assassine les spammeurs !

Le spam est devenu un véritable fléau sur internet.
Chaque jour, des millions de ces messages sont envoyés par mail, sur des forums, par pop-ups sous Windows, et même au téléphone par VoIP.
Les spams ont définitivement décidés de ne jamais nous laisser tranquille, chaque jour, nous avons droit à un petit rappel qu'ils existent et qu'ils ne sont pas près de disparaitre.

Peu connue pour un mot pourtant parmis les plus célèbres sur la toile mondiale, l'origine de "spam" est encore aujourd'hui brumeuse.
L'explication la plus probable et la plus relayée serait celle qui voudrait que le mot aurait été emprunté à un sketch des Monthy Python dans lequel spam désigne une boite de jambon bon marché, les acteurs n'arrêtant pas de répéter le mot, qui fini par pourrir la conversation en cours.
L'histoire veut d'ailleurs que le sketch en question ait été inspiré par une publicité anglosaxonne pour la dite boite de jambon, dans laquelle son nom "spam" était répété de nombreuses fois.

Ainsi, et devant l'importante et incontrôlable recrudescence de ce type de message un peu partout sur le web, plusieurs entreprises se sont dressées dans une lutte sans merci contre le spam, tentant au maximum de détruire ce dernier.

Mais si ce genre de lutte s'était jusqu'à maintenant centrée surtout sur les messages en eux-mêmes, des procédures étaient également prises contre les spammeurs, avec des amendes salées et des peines de prisons pour certains.

Mais certains ne doivent pas l'entendre de cette oreille, et dans ce monde où tout est permis, les lois ne sont qu'un bien maigre filet pour arrêter la folie de l'homme.

Vardan Kushnir, 35 ans, de nationalité Russe, connu dans son pays comme étant le plus grand spammeur (et accessoirement le plus détésté), a été retrouvé mort hier dans sa demeure dans la banlieue de Moscou, la tête "plusieurs fois frappée avec un objet lourd" selon les enquêteurs.

Ce qui passe sous nos vertes contrées comme un grave acte de barbarie n'alarme pas plus que cela les autoritées Russes, puisque le pays recense quitidiennement entre 10 et 20 affaires de meurtre du même ordre de violence, dont la plupart restent sans issues, et Moscou ne verrait donc pas l'interêt de donner à ce nouveau fait divers un traitement de faveur.

Mais les spéculations dans la presse Russe vont bon train et on n'hésite pas à établir toutes sortes de théories selon lesquelles quelqu'un (allant de la main de Dieu jusqu'au petit employé d'une entreprise de sécurité) s'en est pris aux jours de Kushnir afin de mettre fin à ses activités.

Les journaux Russes, qu'ils soient sous forme papier ou numérique, titrent en effet des articles comme "Le spam est mortel" ou encore "Une ultime solution contre le spam".

Il existe pourtant bien des lois en Russie interdisant le spam, mais les autoritées Russes ne les faisant pas appliquer, des acteurs de ce mouvement comme Kushnir s'en donnent à coeur joie dans leurs activitées, et il n'y a pratiquement aucune procédure engagée contre eux dans le pays.

La lutte contre le spam prend ainsi avec cet événement une tournure dramatique, et il va de soi que ce genre de chose ne ferait en rien reculer le spam, mais l'homme dans sa bêtise prouve une nouvelle fois que la reflexion et la recherche de solutions censées n'est pas toujours à portée de tous, et l'histoire de la lutte anti-spam doit ainsi essuyer une bavure des plus déplorables.

Source : MosNews.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
22 commentaires
    Votre commentaire
  • aurelie@IDN
    Bah si Poutine faisait respecter ses lois, il y aurait probablement moins de spam russe...
    0
  • sophief
    À mon avis, il a d'autres chats à fouetter que de faire enfermer les spammeurs...
    0
  • M2k@idn
    la tête "plusieurs fois frappée avec un objet lourd" selon les enquêteurs.
    Ca doit faire mal... :-o

    Il ne méritait quand meme pas une telle sentence...
    0