Le PDG d'Amazon a bel et bien retrouvé un moteur d'Apollo 11

Le fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a annoncé, vendredi 19 juin, qu’il avait bel et bien récupéré le moteur de la fusée Apollo 11 qui avait échoué dans l’océan Atlantique en 1969.

A travers son programme « Bezos Expedition », le patron d’Amazon s’est donné plusieurs missions pour le bien de l’humanité. Parmi celles-ci, l’homme d’affaire s’est mis en tête de récupérer les moteurs F-1 que la fusée Apollo 11, qui a amené pour la première fois l’espèce humaine sur la Lune, a laché dans l’océan. En mars 2012, Jeff Bezos annonçait les avoir localisé et un an plus tard il a pu les repêcher. En mars 2013, le PDG d’Amazon avait en effet récupéré plusieurs pièces dont il pensait qu’elles provenaient d’Apollo 11. Une information confirmée ce vendredi par l’un des conservateurs chargé d’étudier les pièces.

Parmi les pièces repêchées, plusieurs indiquent en effet le numéro « 2044 » écrit à la peinture noire. « 2044 est le numéro de série de l’entreprise Rocketdyne qui correspond au nombre 6044 de la Nasa, le numéro de série du moteur F-1 numéro 5 d’Apollo 11 », écrit le patron d’Amazon. « Il y a 44 ans, Neil Armstrong a marché sur la Lune et désormais nous avons retrouvé une incroyable merveille technologique qui l’a rendu possible », affirme Jeff Bezos.

Le moteur d'Apollo 11 retrouvé

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Il doit valoir une fortune maintenant qu'il a été récupérer.
    Sa place se trouve dans le musée de l'espace et non dans une collection privée.
    -1
  • penti43400
    selon les conventions internationales, ce que tu trouve tu le garde. C'est lui qui à financé les recherches, qui à fournis l'énergie et le temps pour s'occuper de cela alors de quel droit, le bien publique (qui de toute façon irait aux états-unis et non la France) s'emparerait d'un tel bien.
    0