5000 applications exclues de l'App Store par Apple

L'App StoreL'App Store

Ce sont 5000 applications qui viennent d’être supprimées de l’App Store. Cette décision d’Apple alimente une nouvelle fois la polémique sur la politique d’Apple quant à son magasin d’applications.

De plus en plus puritain

Approuvées puis supprimées. Voilà ce qu’il vient d’arriver à 5000 applications en à peine quelques jours. La seule journée de vendredi dernier a vu disparaitre 4000 applications d’un coup.

Un changement des règles d’approbation a été effectué, suite aux plaintes de plusieurs clients. Désormais, plus aucune application ne devra montrer d’homme ou de femme en maillot de bain, de peau ou tout simplement de connotation sexuelle suggestive. L’éditeur ChilliFresh, quelque peu agacé, a fini par demander à Apple si la Burqa était autorisée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • ple92
    Dans l'ex-URSS, on appelait ça la purge. l'iPhone ...
    0
  • Dr_cube
    Vu les applications supprimées, ce n'est pas une grande perte. Mais ça pose un problème de fond plus important, notamment sur les limites de cette censure. Les américains sont plus puritains et prudes que nous.. On se souvient de quelques scandales comme le sein de Janet Jackson qui serait passé comme une épée dans l'eau en France mais qui a fait grand bruit aux Etats Unis. Apple devrait poser des règles claires et précises et les respecter. Ces multiples changements de politiques ne sont pas très intéressants.

    Pour rappel, au départ Steve Jobs avait dit : pas de sexe sur l'App Store.
    Puis les petits lutins qui valident les applications en étaient arrivé à refuser des dictionnaires car ils contenaient des mots grossiers..
    Du coup la politique d'Apple s'est assouplie, jusqu'à permettre aux applications résolument connotées sexuellement de passer. Dans le même temps, Apple avait instauré un contrôle parental et un avertissement pour les applications réservées aux plus de 18 ans. Ainsi, de simples magazines d'actualité sont passés sous les fourches caudines de cette restrictions aux plus de 18 ans car ils pouvaient contenir des mots grossiers.
    Et cette semaine Apple a décidé de supprimer les applications les plus coquines de l'App Store. S'il est clair que les dictionnaires et les magazines sont toujours autorisés, les dés coquins et autres diaporamas porno sont maintenant censurés.

    Ce qui est sûr, c'est qu'Apple, en tant que responsable de magasin, cherche encore des règles capables de satisfaire tout le monde. On voit aussi que ceux qui demandent la suppression totale de la validation demandent l'impossible.. On verrait une avalanche d'applications pornos et une multiplication des plaintes. Si un tel modèle est possible sur le web, qui n'a pas de centre et pas de maître, c'est impossible dans un magasin géré par une entreprise responsable en quête d'une image irréprochable.
    0
  • HyundaiMenuSelect
    Mais qu'est-ce que ça peut bien leur foutre qu'il y aie des applications pornos sérieusement ? Suffit de les mettre dans une catégorie différente avec un gros disclaimer, et basta.
    Si les gens en veulent pas, qu'ils ne les téléchargent pas.
    4