L'App Store interdit les avertisseurs de contrôles routiers

Apple a modifié les conditions de distribution des applications au sein de son App Store. Il sera désormais interdit d’y vendre des logiciels indiquant les contrôles d’alcoolémie. Un premier pas vers l’interdiction des applications signalant les radars ?

L’article 22.8 des nouvelles conditions de l’App Store sont claires : « les applications contenant les points de contrôle DUI (Driving under the influence) qui ne sont pas publiées par les forces de l’ordre ou qui encouragent et facilitent la conduite en état d’ivresse seront rejetées. » Sous ce terme se cachent les contrôles routiers liés à l’alcoolémie pratiqués par la police américaine. Cette décision a été prise suite à une demande de sénateurs américains envoyée à Apple, sur la suppression de ces applications (par exemple Buzzed) de l’App Store.

On ne peut s’empêcher de rapprocher cette décision de l’actuelle polémique française sur les avertisseurs de radars. Cette décision montre qu’Apple peut très facilement les interdire en modifiant les conditions de distribution de l’App Store. Pour l’instant, les constructeurs et éditeurs d’avertisseurs sont sur la voie d’un accord avec le gouvernement pour se conformer à la volonté du Comité interministériel de la sécurité routière. Gare à ceux qui ne suivront pas les recommandations.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Ailla
    Ils feraient mieux de s'occuper de la sécurité de leurs propres services d'abord...
    0
  • ev-zorglub
    Longue vie à Android...
    1
  • shooby
    ne confondez pas la loi américaine et la li française s'vous plait. En plus l'interdiction des detection de controle d'alcollémie ne me g^ne pas trop ... contrairement a celle des radars
    0