Apple quitte le Macworld

C’est un véritable tremblement de terre qui vient de se produire dans le monde des « Macusers ». Cupertino, a annoncé que le prochain Macworld, la grand-messe de la firme à la pomme, qui se tiendra du 5 au 9 janvier, sera le dernier auquel participera Apple. En plus d’être le dernier Macworld à être honoré de la présence de la firme, l’événement devra également se passer de la présence de Steve Jobs, puisque l’habituelle "keynote" du grand manitou de Cupertino n’aura pas lieu cette année.

Surprise ou logique ?

C’est Philip Schiller, vice-président du marketing des produits mondiaux, qui remplacera le patron pour ce qui s’annonce comme la dernière keynote d’Apple à un Macworld. Certes, les signes avant-coureurs étaient nombreux. La firme avait progressivement abandonné les événements de ce type, à l’image de l’Apple Expo parisienne. Pour autant, beaucoup pariaient sur le maintien de cet événement annuel d’envergure pour entretenir l’engouement populaire autour d’Apple. D’autres avanceront sans doute l’argument marketing d’une cérémonie bien trop coûteuse et qui ne serait bénéfique que du seul point de vue de l’image. une image que Cupertino entretient déjà très bien.

Steve Jobs n'est plus indispensable

Voilà donc comment cette décision s’inscrirait dans un schéma logique. A défaut de faire plaisir à ses fans, Apple tente de prouver qu’il peut allégrement se passer de tels événements mais aussi, et surtout, qu’il n’est pas entièrement dépendant de son maître à penser, Steve Jobs.