Apple attaqué en justice pour les achats dans les applications

Un père de famille américain vient de déposer une plainte en recours collectif (class action) contre Apple devant le tribunal de San Francisco. C’est le système d’achat intégré aux applications qui est mis en cause ici, le plaignant affirmant que celui-ci n’est pas toujours assez clair sur les sommes dépensées.

Clarifier les achats dans les apps

C’est après que ses deux jeunes filles aient dépensé près de 200 dollars via les achats intégrés à un jeu que ce père de famille a décidé de porter plainte contre Apple. Il déplore le fait que n’importe quelle application puisse avoir accès à ses coordonnées bancaires. Il déplore également que le mot de passe utilisé lors de la confirmation soit le même que celui demandé lors du téléchargement d’applications.

Apple avait pourtant modifié son système d’achat in-app au mois de mars en obligeant les utilisateurs à entrer leur mot de passe pour poursuivre un achat de cette manière. Il est également possible pour le propriétaire d’un appareil de bloquer les achats in-app directement dans les réglages. Malgré tout, ce père de famille souhaite obtenir des dédommagements et un remboursement des sommes dépensées auprès d’Apple, qui fait déjà l’objet d’une enquête de la Federal Trade Commission à ce sujet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Un ami, plutôt utilisateur averti puisque patron d'un éditeur de logiciels et solutions Internet, a vu son compte iTunes débité de 500 euros en quelques minutes ce week-end !

    Sa fille avait été fortement sollicitée, durant le quart d'heure suivant l'installation d'une appli, à acheter des tas de compléments certains vendus plusieurs dizaines d'euros : l'éditeur profite sciemment du fait que, durant ce court laps de temps, le mot de passe ayant servi à l'installation n'est pas redemandé... et donc les achats cachés sont automatiquement validés par iTunes

    Il y a une faille dans le système iTunes dont certains ont profité.

    AMHA, complicité d "abus de faiblesse sur mineur" et d "utilisation frauduleuse d'un moyen de paiement" c'est une incrimination pénale.

    Mon ami a porté plainte auprès de la police (à la demande de sa banque qui pourra ainsi bloquer le débit du compte par iTunes) et il a également averti la DGCCRF.
    0
  • SimR69
    Citation:
    Un ami, plutôt utilisateur averti puisque patron d'un éditeur de logiciels et solutions Internet, a vu son compte iTunes débité de 500 euros en quelques minutes ce week-end !

    Sa fille avait été fortement sollicitée, durant le quart d'heure suivant l'installation d'une appli, à acheter des tas de compléments certains vendus plusieurs dizaines d'euros : l'éditeur profite sciemment du fait que, durant ce court laps de temps, le mot de passe ayant servi à l'installation n'est pas redemandé... et donc les achats cachés sont automatiquement validés par iTunes

    Il y a une faille dans le système iTunes dont certains ont profité.

    AMHA, complicité d "abus de faiblesse sur mineur" et d "utilisation frauduleuse d'un moyen de paiement" c'est une incrimination pénale.

    Mon ami a porté plainte auprès de la police (à la demande de sa banque qui pourra ainsi bloquer le débit du compte par iTunes) et il a également averti la DGCCRF.


    Sauf que le système a justement été modifié par Apple.
    À présent, il n'est plus possible d'acheter du contenu in-app pendant le quart d'heure qui suit l'installation de l'appli, sans rentrer son mot de passe.
    Donc soit l'incident de ton ami s'est déroulé avant mars, soit il n'a pas effectué la mise à jour, soit il a donné son mot de passe à sa fille (ce qui serait un peu bête).
    0
  • micaub
    La plainte de ton ami ne devrait déboucher sur rien : il n'y a pas abus de faiblesse sur mineur vu que c'est son compte qui a été débité. Il en était donc responsable et reste donc le fautif quant à son utilisation (à moins que sa fille le lui ait volé, ce dont je doute).
    S'il a tenu à confier un smartphone a sa fille qui vraisemblablement n'en a pas encore compris les enjeux, bin tant pis pour lui, qu'il assume ses choix...
    0