Apple dépose deux nouveaux brevets, l’un laisse rêver d'un iPhone étanche

À mesure que l’on s’approche de septembre, mois durant lequel le successeur de l’iPhone 6s devrait être dévoilé, l’excitation dégonfle un peu. En effet, de plus en plus de retours semblent indiquer que ce nouveau smartphone ne serait pas une évolution majeure, comme l’a été l’iPhone 6 après le 5s, mais une simple mise à jour des composants. Apple aurait ainsi décidé de passer le cycle de renouvellement à trois ans, plutôt que deux.

Cela étant, de plus en plus d’informations viennent alimenter les rumeurs autour du futur iPhone 7, qui devrait donc être une réalité en 2017. Et les deux dernières sont véhiculées par des brevets récemment obtenus par la marque à la pomme. Le premier concerne un dispositif qui permettrait au téléphone d’être enfin étanche, en empêchant l’eau de pénétrer le boitier, couplé à l’utilisation d’un revêtement hydrophobe.

La concurrence propose déjà des produits résistants à l’eau, à l’instar du Galaxy S7 de Samsung. Il serait donc plus que temps pour Apple de réagir sur ce point. Le second brevet concerne les écouteurs qui accompagnent le téléphone. Il concerne une technologique qui permettrait d’améliorer la qualité de la reconnaissance sa voix, en réduisant les bruits parasites et en utilisant un accéléromètre directement dans l’écouteur pour mesurer les vibrations liées à la voix.

Pour autant, comme souvent avec des brevets, mieux vaut se montrer patient avant de les voir se concrétiser dans un produit final, si tant est que cela arrive un jour.

>>> Lire : iPhone 7 : le point sur toutes les rumeurs

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Un brevet pour rendre un smartphone étanche.
    Apple est vraiment à la ramasse.
    Ça existe déjà.
    Les ingénieurs de chez Apple ont décortiqués les smartphones des concurrents pour leur recherches et déposent un brevet par la suite.
    Ce n'est pas de l'innovation mais du copier-coller.
    0