26 000 Sud-Coréens portent plainte contre Apple

26 691 Sud-Coréens, tous détenteurs d’un iPhone, ont déposé une plainte en nom collectif cette semaine contre Apple pour violation de la vie privée. Cette plainte vient de la possibilité, pour l’iPhone, d’enregistrer les mouvements de son utilisateur via la puce GPS qui y est intégrée.



« Nous avons déposé une plainte en nom collectif réclamant une compensation à Apple et à sa filiale sud-coréenne en raison des dégâts émotionnels provoqués par la localisation illégale par des iPhone d’Apple », a expliqué le cabinet d’avocats qui s’est chargé de l’affaire. Chacun des plaignants réclame un million de wons (environ 648 euros) de compensation.

Il peut être surprenant de voir cette affaire surgir seulement maintenant en Corée du Sud, patrie du constructeur (et concurrent d’Apple) Samsung, alors que les deux marques sont justement en pleine bataille juridique en Europe.

Cela s’explique surtout par le fait qu’un avocat, Kim Hyung-suk, déjà engagé dans une affaire de ce type contre Apple, vient justement de gagner son procès contre le géant américain et a remporté une compensation d’un million de wons.

Du reste, le régulateur des télécommunications sud-coréen avait déjà indiqué il y a quelques semaines qu’il allait réclamer une amende de trois millions de wons (près de 1950 euros) sur cette même affaire.