DRM : Apple ne cède pas

Infos-du-Net.comC’est une véritable polémique qui déchire actuellement Apple et la législation française. Alors que d’un côté, on tente légiférer les DRM afin de ne pas porter atteinte à la liberté de choix du consommateur tandis que de l’autre, on affirme à qui veut l’entendre que cette technologie rend le marché compétitif et qu’il respecte déjà ce fameux choix du consommateur...

Alors que la loi DADVSI sera présentée pour son adoption le 30 juin, une autorité de régulation des mesures techniques sera mise en place afin de gérer la mise en place des DRM et veiller à ce que cette protection ne soit pas anticoncurrentielle ou au détriment du consommateur. Elle ne pourra être saisie que par les professionnels (éditeurs de logiciels, fournisseurs de contenus, etc.). Et pour être conforme à cette autorité de régulation, Apple devra donc prouver que les DRM utilisés pour ses fichiers sont le souhait des ayant droits.

Mais Apple ne voit pas tout à fait la chose du même oeil, et après s’être illustré en se posant contre l’article sur l’interopérabilité, la firme de Cupertino s’exprime sur cette décision française : “Nous attendons le terme de la procédure législative française actuellement en cours et nous espérons qu’ils vont laisser le marché extrêmement compétitif, guidé en ce sens par le choix du consommateur à qui il convient de décider quels lecteurs et plate-formes en ligne de musique il désire”. Par ces mots, Apple signifie bien entendu que les DRM sont un modèle viable et qu’il n’y a aucune raison de le changer. Apple avait déjà implicitement menacé de ne plus servir iTunes pour le marché français si l’article sur l’interopérabilité venait à passer. Cette alternative ne semble toujours pas contenter la firme, qui n’a cependant toujours mis aucune menace à exécution. Rappelons qu’iTunes est menacé d’être interdit dans certains pays nordiques comme la Suède, où on estime déjà que le principe des DRM est illégal.

Source : Generation NT
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
    Votre commentaire
  • cissou69
    Citation:
    Apple devra donc prouver que les DRM utilisés pour ses fichiers sont le souhait des ayant droits.


    :ptdr:

    Sérieux... avec les DRM c'est plus le droit d'acheter plusieurs fois le même média afin de l'utiliser sur différents lecteurs... A quand une réaction sérieuse des associations de consommateurs???

    :-(
    0
  • tibibs
    Citation:
    Apple avait déjà implicitement menacé de ne plus servir iTunes pour le marché français si l’article sur l’interopérabilité venait à passer


    ils le feront jamais, car Itunes est quasiment à lui seul ce qui fait gagné des parts de marchés à Apple, grâce à l'Ipod, et si Itunes disparait de la France il ne sera plus "officielement" possible d'utiliser un Ipod, ce qui ferait reculé la vente des Ipod, et Apple ne peut pas se permettre ça
    0
  • Exoseth
    Citation:

    Expéditeur : tibibs Date : 27/6/2006 10:43:24

    Citation:

    Apple avait déjà implicitement menacé de ne plus servir iTunes pour le marché français si l’article sur l’interopérabilité venait à passer


    ils le feront jamais, car Itunes est quasiment à lui seul ce qui fait gagné des parts de marchés à Apple, grâce à l'Ipod, et si Itunes disparait de la France il ne sera plus "officielement" possible d'utiliser un Ipod, ce qui ferait reculé la vente des Ipod, et Apple ne peut pas se permettre ça


    La France n'est qu'un marché parmis tant d'autres... C'est pas le pays où Apple réalise 50% de ses bénéfices.
    En faisant ça, ils espèrent surtout une réactions des Ipod's fanatik...
    0