Apple : finie l'écologie ?

Membre moteur de l’association EPEAT, une association mondiale attribuant des labels « verts » aux produits High-Tech, Apple vient de demander son retrait du groupement. C’est le dirigeant de l’association, Robert Frisbee, qui le révèle dans une interview accordée au Wall Street Journal : « Apple a dit que l’évolution de son design n’était pas cohérent avec les prérequis de l’EPEAT ».


Le MacBook Pro Retina en question ?


Une décision logique au regard des derniers produits Apple produits. Ainsi, le nouveau MacBook Pro Retina est construit de telle façon qu’il est quasiment impossible d’en changer les pièces : « Si la batterie est collée au châssis, cela signifie que vous ne pouvez pas le recycler et que vous ne pouvez pas recycler la batterie non plus », regrette Robert Frisbee. Du coup, le produit devenait inéligible aux standards de l’EPEAT.


Quelles conséquences à terme ?


La sortie d’Apple auprès de cette association marque vraisemblablement un tournant dans la stratégie de la marque à la pomme. Si d’autres labels certifient de l’aspect écologique de ses produits, tels Energy Star pour les écrans, la firme de Cupertino pourrait tout simplement lancer son propre standard « vert ». Si à court terme les conséquences ne devraient pas être de taille, certaines universités américaines, qui privilégient la référence EPEAT pourraient se tourner vers d’autres marques d’ordinateurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • DraithQC0033@guest
    "la firme de Cupertino pourrait tout simplement lancer son propre standard « vert »"

    Voyons donc tu est vert ou tu l'est pas. Si ton stock ce recycle plus (ou coute 100x plus en main-d’œuvre pour le recyclé ce qui coute plus de carbone donc plus polluant) bah t'est pu vert.

    On ne peu pas inventer une nouvelle norme vert sous prétexte qu'on a mal pensé notre produit.. je leur souhaite de se planter solide. Il n'innovent plus depuis un certains temps et cela continue encore aujourd'hui.
    0
  • skarel
    Quelqu'un de calé pourrait-il expliquer en quoi la présence de colle en lieu et place de clips en plastique/métal et de vis empêche-t-elle le recyclage du produit assemblé ?

    Il n'existe pas de méthode simple et rapide pour dissoudre les points de colle et séparer facilement les composants une fois collés ?
    0
  • Papounet17000
    skarel, le recyclage n'a du bon que si le temps de démontage de l'appareil est très rapide.

    Si sur un produit Apple une personne doit passer trois heures et en plus utiliser des produits chimique pour séparer les composant, ce n'est plus de l'écologie.
    0