Deux fois plus de parts de marché pour Apple en 2011

L'iPod Nano 3G 8 Go est dorénavant disponible en rose Gartner, une société spécialisée dans les analyses, indique qu’Apple pourrait doubler ses parts de marché d’ici 2011, en Europe occidentale et aux États-Unis. C’est la même société qui avait prédit en 2006 qu’Apple devrait arrêter de vendre des machines et se concentrer sur les systèmes d’exploitation.

Apple va bien, aux États-Unis

Aux États-Unis, la firme fait partie du top 5 des constructeurs de PC (dans le sens ordinateur personnel, pas compatible PC) et les analystes considèrent qu’une des forces d’Apple, c’est l’intégration poussée entre le matériel et le logiciel. Mac OS X a (normalement) moins de bugs que Windows Vista en partie parce que le nombre de machines prévues pour faire tourner l’OS est plus petit avec le premier. Tant pour les tests que pour le développement des pilotes (qui génèrent souvent des problèmes), c’est un avantage.

L’analyse : On peut être d’accord avec cette étude comme on peut ne pas être d’accord. Une des raisons du succès actuel d’Apple, c’est une certaine morosité dans les nouveautés (après un Windows Vista décevant) et le succès de l’iPhone est aussi un catalyseur pour Apple, qui ne va pas nécessairement fonctionner indéfiniment.