Apple contre Google : HTC paye les pots cassés

La tension monte entre Google et Apple. Au centre, HTC et ses brevets. Mountain View soutient le Taïwanais, Cupertino l’attaque.

20 brevets et des poursuites

Selon Apple, HTC aurait violé 20 brevets de l’iPhone. Ceux-ci concerneraient l’interface, l’architecture et le matériel de l’appareil. Steeve Jobs, PDG d’Apple, a expliqué le début des poursuites contre HTC par ces mots : « Nous pensons que la concurrence est saine, mais les concurrents devraient créer leur propre technologie, et pas nous voler la nôtre. »

Google s'en lave les mains

De son côté, Google soutient HTC qui embarque fièrement son système d’exploitation Android dans ses smartphones. Néanmoins, Google se lave de toute implication dans cette affaire de brevets. « Nous ne sommes pas impliqués dans cette plainte. Toutefois, nous soutenons notre système Android et les partenaires qui nous ont aidés à le développer », a expliqué Google.

Microsoft veut chasser Google de l'iPhone

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • shellorcah
    Steeve Job serait-il d'une grande hypocrisie ?

    http://www.ecrans.fr/Nous-avons-toujours-ete-sans,9343.html
    4
  • Dr_cube
    Le plus étrange c'est que le G1 semble concerné par la plainte, alors qu'il AURAIT été validé par les services juridiques d'Apple avant sa commercialisation (car à l'époque Apple et Google étaient amis).
    0
  • Sundevil
    Google s'en lave les mains, c'est un peu facile pour eux => "utiliser notre système mais démerdez vous après".
    0