Steve Jobs : mails et menaces à la Silicon Valley

Les années défilent et les petits arrangements passés il y a plusieurs années entre marques de la Silicon Valley font peu à peu surface. Ainsi, alors que nous apprenons qu’Apple et Google auraient signé des accords visant pour chacun à ne pas débaucher des ingénieurs de l’autre, il ressort également que Steve Jobs aurait tenté d’imposer sous la menace une règle similaire à son concurrent Palm en 2007.


Parmi les accusateurs, l’ancien PDG de Palm Edward Colligan, qui diffuse des documents dans lesquels Steve Jobs évoque le sujet, notamment un e-mail venant du patron d’Apple de l’époque. Ce message ferait suite à un appel de Steve Jobs, dans lequel ce dernier propose un accord afin que Palm cesse d’embaucher des ingénieurs venant de chez Apple, précisant que « si Palm refuse cet accord, elle pourrait s’exposer à des poursuites judiciaires pour avoir violé de nombreux brevets de chez Apple. » Ce à quoi le PDG de Palm aurait répondu qu’un tel arrangement  serait illégal, et que Palm disposait déjà d’un certain nombre de brevets qui pourraient être présentés à un tribunal. La réponse de Steve Jobs, qui a été diffusée publiquement, tente alors de dissuader Palm d’aller jusqu’au procès : « je suis sûr que vous réalisez l’asymétrie des ressources financières de nos deux entreprises », sous-entendant ainsi que les moyens plus importants d’Apple lui conféreraient un avantage dans un procès.


Selon Edward Colligan, ce n’était pas la première fois qu’Apple a cherché à passer un tel accord avec un concurrent. Ainsi, quelques documents similaires concernant Google ont aussi été diffusés. Dans un mail daté de 2006 et envoyé à Éric Schmidt, PDG de Google, Steve Jobs fait une demande aussi simple que le message est court : « Éric, j’ai entendu dire que la nouvelle division mobile de Google embauche continuellement des ingénieurs de notre branche iPod. Si cette information est vraie, pouvez-vous y mettre un terme ? »


Plusieurs entreprises se voient ainsi mouillées dans cette affaire, puisque les noms d’Adobe ou encore Intel ont également été cités, avec à chaque fois des documents publiés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • kleuck
    Capitalisme, sweet capitalisme :)
    1
  • pompompompom
    Tiens, on commence à ce rendre compte que Jobs était un enc... Dommage pour l'idole des bobos...
    0