Apple reconnaît une attaque de hackers

Après Twitter et Facebook, c’est Apple qui reconnaît avoir subi une attaque de la part de hackers, qui ont infecté certaines de ses machines avec un malware.


Les ordinateurs de certains employés d’Apple ont donc été infectés par un malware après avoir visité un site dédié aux développeurs, une méthode qui aurait déjà touché Twitter et Facebook auparavant. Aucune des marques touchées n’a souhaité donner le nom du site, mais selon une source proche de l’enquête concernant Facebook et rapportée par le New York Times, ce site, nommé iPhonedevsdk, serait toujours infecté, et le visiter présenterait toujours un danger.


« Nous avons identifié quelques systèmes qui ont été infectés et isolés de notre réseau », a déclaré Apple dans un communiqué. « Il n’y a aucune preuve que la moindre donnée a été volée. Nous travaillons avec les autorités pour déterminer la source de ce malware ». Twitter avait estimé que les hackers auraient pu avoir accès à près de 250 000 données personnelles, et avait poussé les utilisateurs potentiellement touchés à changer de mot de passe. Pour l’instant, Apple ne semble pas réagir de la même manière, la marque ayant annoncé ne pas avoir constaté de vol de données.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire