Apple poursuivi à cause des messages perdus

Apple fait face à une nouvelle plainte de la part de ses consommateurs. Si le mois précédent, les Macbook Pro étaient l’objet de mécontentement, c’est cette fois la messagerie instantanée iMessage qui pose problème. Malgré la mise en ligne la semaine dernière d’un outil visant à régler les problèmes de message perdu, cela n’aura pas suffi à calmer les utilisateurs mécontents.

Lire : Un outil pour régler les problèmes des SMS perdus de iOS

Aux États-Unis, une class-action est donc menée à l’encontre de la firme californienne, l’accusant de ne pas avoir indiqué que l’utilisation du service pouvait impliquer une perte des SMS lorsque l’on passe sur un appareil non Apple.

La juge Lucy Koh, qui a tenu un rôle majeur dans la guerre des brevets qu’opposaient Samsung et Apple, a donné son accord pour cette class-action, dont la plainte « assure que les actes intentionnels d’Apple ont provoqué “une violation réelle de la relation contractuelle” ».

La plaignante, Adrienne Moore, affirme que la manière dont iMessage touche les SMS des téléphones non Apple est un facteur déterminant dans les futures décisions d’achat des propriétaires d’iPhone. Apple se défend de son côté en assurant que, puisqu’il s’appuie sur les opérateurs téléphoniques pour fournir son service, il n’a aucun intérêt à perturber la fonction SMS de leurs produits.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire