Apple/Intel : le divorce ?

Apple chercherait à se départir des processeurs Intel, selon des sources proches de son département Recherche, affirme l’agence de presse Bloomberg. Les Mac sont équipés de telles puces depuis sept ans désormais.

La firme de Cupertino souhaiterait changer pour des processeurs de sa fabrication. Elle partirait du principe que, prochainement, les appareils mobiles disposeront de performances équivalentes à celles des ordinateurs portables ou de bureau. Une seule puce pour tous les appareils de la marque, voilà ce vers quoi tendrait Apple.

Une telle opération permettrait une plus grande interopérabilité entre les smartphones, tablettes et ordinateurs. Sergis Mushell, analyste chez Gartner, estime que :

« Apple est un pionnier, et une fois qu'ils ont fait leur propre puce beaucoup d'autres peuvent suivre une voie similaire ».

Le processeur Intel doit son adoption par Apple à ce qu’il était le plus performant à l’époque. Face à lui, Motorola et IBM avaient bien des processeurs compétitifs, mais ils chauffaient trop. Ces dernières années, Apple a vécu ses plus grandes heures grâce à l’iPhone et l’iPad, deux produits basés sur des architectures ARM.

Quoi qu’il en soit, si le couple Apple/Intel doit se séparer, ce ne devrait pas avoir lieu avant 2017, indique Bloomberg. D’après Tim Bajarin, analyste chez Creative Strategies, « en ce moment, je ne suis pas sûr » qu’Apple pourrait faire face à la puissance des puces Intel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • mpc60
    "Apple chercherait à se séparer des processeurs Intel" ?
    0
  • micaub
    Citation:
    Sergis Mushell, analyste chez Gartner, estime que :

    « Apple est un pionnier, et une fois qu'ils ont fait leur propre puce beaucoup d'autres peuvent suivre une voie similaire ».

    En quoi seraient-ils pionniers en sortant leur propre puce ? :??:
    0