Apple dévoile les iPhone 6s et 6s Plus

Clap de fin pour les rumeurs, les nouveaux iPhone 6s et 6s Plus ont été officiellement dévoilés par Apple. Sans surprise, il n’est pas question de révolution, mais simplement d’évolution. Le design est inchangé et reprend donc à l’identique celui des iPhone 6 et 6 Plus. Seule une nouvelle couleur vient s’ajouter au catalogue : l’or rose.

3D Touch, appuyer c’est gagner

Pour trouver des nouveautés, il faut soulever le capot. La première concerne les écrans. Si leurs tailles demeurent respectivement de 4,7 et 5,5 pouces avec des définitions identiques (1 334 x 750 et 1 920 x 1 080), une technologie vient s’ajouter : le 3D Touch. Il s’agit du même concept inauguré sur la montre Apple Watch, à savoir une interface qui détecte les différences de pression sur l’affichage.

L’intégration au niveau du logiciel a été particulièrement poussée par Apple comme une réponse à Huawei. Le concurrent chinois s'était largement inspiré du Force Touch présenter pendant l’IFA une technologie similaire à celled d'Apple, mais avec finalement très peu d’interactions possibles et surtout intéressantes. Ici, la pression supplémentaire appliquée sur l’écran correspond à une sorte de clic droit, afin par exemple de prévisualiser un mail ou un message sans avoir à rentrer dans une conversation, ajouter un rendez-vous dans le calendrier ou encore accéder plus rapidement à une fonction d’une application (directement prendre un selfie avec la caméra, marquer sa position dans Plan, etc.).

Un nouveau capteur photo, 4K à la clé

Le capteur photo fait également peau neuve. Apple consent enfin à augmenter le nombre de mégapixels pour tenir tête à la concurrence. iSight passe ainsi de 8 à 12 mégapixels. Étonnamment, la stabilisation optique est bien de retour, mais encore une fois uniquement sur l’iPhone 6s Plus. Les photos montrées lors de la conférence de presse sont évidemment prometteuses, mais la vidéo n’est pas en reste. Les iPhone s’ouvrent également à la 4K, ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour les modèles d’entrée de gamme. Apple s’entête à conserver un stockage de 16 Go pour la version la plus accessible. On est tout aussi dubitatif devant la fonction Live Photo, qui anime pendant quelques secondes une photo. Il s’agit du même concept que HTC avait lancé avec Zoé, sur les One.

En façade, un nouveau capteur de 5 mégapixels est installé, qui bénéficie d'un flash un peu particulier : l'écran. Comme dans l'application Snapchat par exemple, l'affichage va prsenter une puissante image blanche, très lumineuse pendant une fraction de seconde pour éclairer le visage des personnes. Un flash de fortune plus qu'autre chose, donc.

Pour le reste, ces iPhone sont évidemment plus puissants, avec une puce Apple A9. L’autonomie, qui n’a pas été évoquée pendant l’évènement, reste à un niveau identique. Il ne faut donc absolument pas s’attendre à une amélioration de ce côté-là. Par contre, au niveau du poids, ces deux nouveautés sont plus lourdes : l’iPhone 6s prend 14 grammes (143 g), le 6s Plus 20 grammes (192 g) ! Un sacré embonpoint pour la phablette, qui devient l'une des plus lourdes du marché. En comparaison, le Galaxy S6 Edge Plus ne pèse « que » 153 grammes malgré un écran 5,7 pouces.

Les tarifs de ces appareils, qui fonctionnent sous iOS 9, sont un peu plus élevés que leurs prédécesseurs. L’iPhone 6s attaque ainsi à 749 euros pour la version 16 Go, et atteint 969 euros en 128 Go. Le modèle Plus demande 100 euros supplémentaires, avec un prix allant jusqu’à 1 079 euros. Les précommandes commencent le 12 septembre prochain, la commercialisation débutant quant à elle le 25 septembre.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire