iPhone 5s : la reconnaissance d'empreintes Touch ID n'aime pas les mains moites

Le Touch ID d'Apple a été introduit sur le nouvel iPhone 5s, à l'occasion de la Keynote de mardi dernier. Présenté comme un formidable outil de protection, il est également décrié par certains comme étant une mine d'informations pour ceux qui pourraient avoir accès à ces détails. Quoi qu'il en soit la technologie fait parler d'elle et force est de reconnaître que si les données lues sur l'empreinte digitale sont réellement conservée sur le téléphone et non sur les serveurs d'Apple, le Touch ID se révèle réellement pratique pour ceux qui en ont marre de taper un code 74 fois par jour.

Seulement voilà. Il pourrait y avoir quelques barrières entre le Touch ID et les utilisateurs. Sans parler de celle du prix du téléphone (à partir de 700 €, pour rappel), le capteur serait particulièrement sensible à la sueur. Ainsi, un doigt légèrement humide ne saurait été reconnu correctement. Le plus intéressant reste que cette information provient directement d'une personne de chez Apple, qui explique au Wall Street Journal qu'en plus de certains liquides, le capteur a des difficultés à lire les doigts avec des cicatrices.

Bien que ces petites difficultés ne soient pas irrémédiables (changer de doigt si l'un est abîmé ou se l'essuyer avant de toucher le bouton home), il est intéressant de voir que la technologie d'Apple va mériter encore un petit peu d'optimisation avant d'être parfaite. Et vous, faites-vous confiance à la lecture d'empreinte digitale pour sécuriser votre appareil ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire