Le nouvel iPhone serait 31 % plus rapide que l’iPhone 5

Les jours nous séparant de la prochaine conférence d’Apple sont comptés. Le constructeur californien devrait présenter de nouveaux produits le 10 septembre prochain. Parmi ceux-là sont attendus un iPhone« low cost », le 5C, mais également le remplaçant de l’actuel iPhone 5 : le 5S.

Il devrait être logiquement plus puissant que son prédécesseur, comme le veut la tradition. Cette amélioration résiderait dans une nouvelle puce, l’A7, qui afficherait des performances 31 % supérieures à l’iPhone 5 et son processeur A6. Lorsque cette dernière est arrivée, Apple avait décrit à l'époque ses performances comme 50% supérieures à celle de l'ancien A5.

Le 64 bits en approche

D’autres rumeurs font état d’un processeur prenant en charge les instructions 64 bits qui serait actuellement à l’essai dans certains prototypes de la marque, sans que l’on sache si cette version sera celle intégrée dans le modèle définitif. Apple réserve peut-être cette innovation à la prochaine version « pleine » de l’iPhone, le 6 ? Les gains apportés par le support du 64 bits ne sont pas évidents sur le papier pour les utilisateurs. Il s'agit d'une évolution logique de l'architecture des processeurs, qui peut avoir une incidence notamment sur la gestion de la mémoire (plus importante). Mais l'incidence sur les performances n'est pas nécessairement évidente, si ce n'est, peut-être, sur des benchmarks.

Quoi qu’il en soit, les performances de la concurrence Android ont considérablement augmenté avec les dernières puces Snapdragon 800 de Qualcomm, qui devraient équiper de plus en plus de mobiles haut de gamme aux performances très nettement supérieures à ce qui existait jusqu’alors.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Vico69
    J'espère que la batterie tiendra le coup ... Parce que c'est surtout ça qu'on souhaite voir améliorer.
    0